Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

notre-dame-des-landes - Page 6

  • Succès incontestable de la mobilisation pour l'abandon du projet d'aéroport

    Les diverses composantes de la lutte de Notre-Dame-des-Landes (Coordination des opposants, COPAIn, ZAD ...) organisatrices de la mobilisation du samedi 27 février 2016 "pour l'abandon du projet d'aéroport et pour l'avenir de la ZAD", se réjouissent de l'énorme réussite de cette journée, pourtant organisée une nouvelle fois dans un délai très court.
    Nous avons vécu ce jour certainement la plus grosse manifestation pour la sauvegarde du bocage de Notre-Dame-des-Landes et pour le soutien à celles et ceux qui font vivre cette ZAD.

     

    Lire la suite

  • Mobilisation à Notre Dame des Landes

    Communiqué des "Amis de la Terre" (extrait)

    A Notre Dame des Landes (44) le samedi 27 février, les opposant.e.s au projet d’aéroport ont décidé d’afficher leur refus déterminé face à l’expulsion, prononcée par le Tribunal Administratif de Nantes le 25 janvier, des 11 familles résistantes et encore présentes sur la ZAD. Ensemble, nous dénoncerons, preuves à l’appui, les malversations et mensonges de la Direction Générale de l’Aviation civile (DGAC), des élu.e.s favorables au projet et de l’État. François Hollande doit choisir : respecter les engagements pris lors de la COP21 et abandonner le projet d’aéroport ou renoncer à toute action ambitieuse sur le climat. Nous rappelons que ce projet détruira fermes paysannes, pâturages, maraîchages, zones humides... Un bocage fertile en biodiversité, pour les bétonner et générer davantage d’émissions de gaz à effet de serre, ce qui est en contradiction totale avec les engagements pris lors de la COP 21.

    2016-02-27_Manif_Affiche_Web_Slide.jpg

    Lire la suite

  • Notre Dame des Landes - Un référendum : pour qui, comment, pourquoi ?

    L'annonce d'un possible referendum sur la question de l'aéroport de Notre Dame des Landes pose plus de questions qu'elle ne répond aux attentes des uns et des autres.

    Du côté du Président de la Région, c'est clairement une opposition. 20 minutes.fr rapporte ses propos :  "On voudrait remettre en cause un dossier qui a une légitimité démocratique, qui a une légitimité du juge, tout cela pour un référendum qui n’a pas encore de règles, pas de calendrier, pas de périmètre géographique ? Je pense qu’on n'en pas besoin, je n’en vois aucune utilité. Tout cela ressemble à un nouvel enfumage de François Hollande ", clame Bruno Retailleau.

    Du côté de opposants, c'est pour le moins la méfiance qui domine , la principale organisation contre le projet déclare :

    L’ACIPA a bien entendu les paroles de François Hollande s’adressant aux Français ce jeudi 11 février et annonçant la tenue d’un référendum local sur la question du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Dans la même intervention, il a aussi rappelé par 2 fois que les travaux pourraient débuter à l’automne 2016.

    Notre position n’a pas changé pour autant ; nous demandons toujours à François Hollande de confirmer qu’aucune expulsion n’aura lieu tant que les recours juridiques nationaux et européens ne seront pas épuisés. Nous avons bien entendu M. Hollande réaffirmer que ces recours n’étaient pas épuisés mais pas un mot sur les expulsions programmées ! Nous lui renouvelons également notre demande de rencontre.

    Lire la suite

  • Notre Dame des Landes : la fabrication d'un mensonge d’État

    Françoise Verchère vient d’écrire un livre sur Notre-Dame des Landes qui fera date. Un livre de combat, en trois courts chapitres, qui a le mérite de replacer le conflit en perspective.

     

    FrancoiseVerchere.jpg

    Le blog http://etatsetempiresdelalune.blogspot.fr/2016/01/un-document-evenement-sur-notre-dame.html le publie intégralement.

    Eric Chalmel, qui publie ce blog, présente le document dans un texte reproduit ci-dessous.

    Lire la suite

  • Non aux expulsions à Notre Dame des Landes

    Mobilisation sympathisante et de soutien contre les menaces d'expulsion à Notre Dame des Landes

     

    Rassemblement le 17 janvier au carrefour de Mazagran

    à 12h autour d'un pique-nique convivial

    ou à 14h pour le café

     

    Un appel à mobilisation nationale a été lancé pour le 9 janvier par les membres de la "coordination de lutte contre l'aéroport de NDDL".

    En effet, 4 paysans et 11 familles doivent passer au tribunal le 13 janvier pour expulsion suite au projet de construction de l'aéroport de NOTRE DAME DES LANDES sur une surface de 2000 ha de terrains agricoles.

    Quel avenir pour la ruralité et l'agriculture paysanne ? !!!!

    Sachant qu'en France, l'équivalent du département des Ardennes (522 000 ha) est bétonné en 7 ans (zones industrielles et commerciales, routes, parking, ....).

    Lire la suite

  • Des nouvelles du blocage du pont de Cheviré

    Les procédures d'expulsion visant les "occupants historiques" du site de Notre Dame des Landes ont été réactivées au lendemain des élections régionales. Ces "occupants historiques" sont ceux qui vivaient sur place avant la procédure, et qui comptent bien y rester.

    Ce 9 janvier, une manifestation a été organisée dans l'urgence pour répondre à cette menace d'expulsion. Des milliers de manifestants ont convergé vers la périphérie de Nantes et ils occupent encore ce soir un pont sur  la rocade de Nantes.

    Voici les dernières informations concernant cette manifestation.(Informations du site de la ZAD de NDDL.)

    Lire la suite

  • Non aux expulsions à Notre-Dame-des-Landes - Journée de mobilisations sur Nantes et ailleurs, le samedi 9/01/2016

    Le gouvernement trahit les accords obtenus par la lutte selon lesquels ni les travaux de l'aéroport ni les expulsions ne commenceraient avant l'épuisement des recours juridiques.

    En effet, les habitants et paysans dits « historiques », qui étaient propriétaires ou locataires avant la déclaration d'utilité publique (DUP), ont été assignés en référé expulsion le 10 décembre. AGO-Vinci demandait l'expulsion immédiate des habitants, avec pour contrainte une astreinte financière de 200 à 1000€ par jour. Et mise sous séquestre des biens et cheptels.

    Le moment était sans doute malvenu sur le plan politique : COP21 et élections régionales. Les deux avocats ont accepté la mise en suspens de la procédure, celui d'AGO-Vinci affirmant sa volonté de la relancer en janvier.

    Après que les tentatives de vider la ZAD par les forces policières ont échoué en 2012, l’État essaie maintenant de le faire sous la pression financière sans même avoir à se risquer à venir sur le terrain.

    Lire la suite