Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

élection départementale - Page 2

  • Pourquoi élire Geneviève de Rubeis et Pierre Potron conseillers départementaux ?

    Nous avons publié le tract de campagne diffusé pour faire découvrir les candidatures de Geneviève de Rubeis et de Pierre Potron aux élections départementales prochaines.

    Le texte étant difficilement lisible, nous le republions sous une forme plus accessible, avec des illustrations qui ne sont pas forcément celles d'origine.

    ELECTIONS DEPARTEMENTALES - CANTON DE VOUZIERS - 22 ET 29 MARS 2015

    Pourquoi élire Geneviève de Rubeis et Pierre Potron conseillers départementaux ?

    Nous sommes engagés et actifs dans la vie associative et militante locale. Pour y vivre et y travailler, l’ensemble du territoire de ce nouveau canton de Vouziers nous est familier.

     

    Geneviève de Rubeis, 29 ans, paysanne maraichère à Verrières, mère de famille.

    Candidate titulaire

     

    Pierre Potron, 31 ans, gérant d’une société de services en informatique à Bar-lès-Buzancy, responsable associatif.

    Candidat titulaire

     

    Bernadette Pion, 54 ans, aide-soignante au centre hospitalier de Sedan domiciliée à Haraucourt, militante syndicale.

    Remplaçante de Geneviève de Rubeis

     

    Didier Assel, 50 ans, moniteur d’atelier dans le secteur social à Rethel, domicilié à La Croix-aux-Bois, responsable associatif.

    Remplaçant de Pierre Potron

     

    DES CANDIDATS JEUNES, ACTIFS ET RESPONSABLES

    Elections départementales 03.2015 032.jpg

    Lire la suite

  • PS : la spirale infernale.

    Après 2012, les  élections ont été une succession de catastrophes pour le PS.

    Aux Européennes de mai 2014, le PS rassemble à peine 14 % des exprimés, loin derrière le FN et l'UMP.

    Pour les municipales de la même année, le chiffrage en voix est plus difficile, mais le PS perd plus de 50 villes importantes. Dans la région, la conquête de Reims et de Charleville-Mézieres  par l'UMP est typique de ce basculement, sans parler de villes symboles pour les Ardennes comme Revin ou Vouziers.

    Il faut ajouter à ce tableau la série d'élections partielles qui se sont déroulées ici ou là, avec des résultats presque toujours négatifs pour le PS.

    Lire la suite

  • Quand on a bien du mal à s'y retrouver

    Avant d'être définitivement fixée, la nouvelle carte des cantons des Ardennes a connu plusieurs variantes.

    Pour le sud-est du département, le découpage ne laisse plus grand chose de commun avec ce qui existait avant. La motivation principale affichée pour justifier cette refonte était l'équilibre en population entre les nouveaux cantons. Mais l'arrondissement de Vouziers se trouvait alors trop grand pour un seul canton, et trop petit pour deux. Il a donc été décidé de lui ajouter l'ancien canton de Raucourt pour aboutir à un nombre d'électeurs suffisants pour deux cantons.

    Mais le partage s'est fait suivant une logique difficile à comprendre : l'ancien canton de Vouziers est coupé en deux, les communes de Vrizy, Grivy-Loizy, Bourcq, Mars-sous-Bourcq, Sainte-Marie et Contreuve rejoignant le nouveau canton d'Attigny( ainsi que Falaise et Longwe).

    Vouziers se retrouve donc à l'extrémité ouest de son canton, entouré de 3 côtés par des communes du canton d'Attigny. Par contre, la commune de Remilly-Aillicourt (qui jouxte celle de Bazeilles) appartient au canton de Vouziers.

    Voici une carte reprise du site du Conseil Général des Ardennes, avec une version qui laissait encore Sainte-Marie, Falaise et Longwe) dans le canton de Vouziers.

    Lire la suite