Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

noël

  • Pour Noël, payez-vous un barrage ou un aéroport !

    Qui n'a jamais rêvé de s'offrir un aéroport ou même un barrage ? Trop cher. Pourtant, Citizencase et ses nombreux partenaires cadeaux, soucieux de votre pouvoir d'achat vous proposent dès aujourd'hui de vous payez, à partir de 5 euros seulement, ces très beaux cadeaux à un prix incroyablement bas.


    Souvent jugés trop chers à l'achat, peu de gens pensent à offrir des aéroports ou des barrages à leur famille, à leurs amis. En effet, comment peut-on se payer de telles infrastructures à si peu de frais ? C'est le pari qu'à fait Citizencase, la plateforme de financement participatif dédiée aux actions juridiques des associations, en étudiant la question pendant 2 ans. Son offre commerciale alléchante à de quoi surprendre. Tout le monde peut en profiter.

      Grâce aux associations France Nature Environnement, Bretagne Vivante - SEPNB, la Coordination Régionale de la LPO Pays de la Loire, FNE Pays de la Loire, Eau et Rivières de Bretagne et SOS Loire-Vivante – ERN France, nous vous proposons à partir de 5 euros de vous payer un bel aéroport, de la marque Notre-Dame des Landes. (http://citizencase.org/projet/contre-nddl/)

    Si l'aéroport ne vous plaît pas, FNE Midi-Pyrénées vous propose un autre beau cadeau, à partir de 5 euros également: un barrage, de la marque Sivens. (http://citizencase.org/projet/contre-barrage-sivens/)

    notre-dame-des-landes-aeroport-non.png

  • Père Noël, cette année, apporte-moi moins d’ordures.

     

     

    Repris de l'association Oxfam, une lettre originale au père Noël


    « Cher Père Noël,

    Voilà, le jour J approche. Dans vingt jours, ce sera Noël. Et moi, au fond de mon placard, je sais déjà comment ça va se passer. J’ai vu passer dans le bac à papier tous les catalogues de jouets et de cadeaux pour elle ou pour lui. J’en déborde d’avance.

    « Je veux des déchets locaux et de saison »

    Du coin de l’œil, je les ai vus éplucher les magazines de cuisine. Ils passeront un excellent moment. Le 25, je vais en récolter des coquilles d’huîtres et des os de canard ! Mais petit progrès, cette année, j’ai entendu Monsieur murmurer à Madame : « Darling, cette année, je n’achète pas de fraise. Nous mangerons local, et de saison. ».

    « Je ne veux pas avoir la gueule de bois »

    Cher Père Noël, ce qui me ferait vraiment super plaisir, ce serait aussi de ne pas avoir à avaler trois mètres de papier blanc, parsemé de tâches de vin, accompagné de ses trois kilos de serviettes sales et détaillées en confettis.

    Je rêve d’une nappe en tissu, avec ou sans broderies, je ne ferai pas la fine bouche, des serviettes en tissu, des verres en verre et des couverts en métal. C’est chic, écologique, économique, pratique. J’adore ! Evidemment, hors de question de me gober des bouteilles en plastique, soir de fête ou pas. Alors l’eau, elle viendra du robinet et sera en carafe. Comme mes propriétaires, le lendemain de Noël, je n’ai pas envie d’avoir la gueule de bois.

    L’année dernière, j’ai aussi dû digérer de quoi rhabiller toute la famille pendant cinq ans en papier cadeau. Tu peux leur proposer de les emballer avec des jolis papiers récupérés tout au long de l’année, ou bien avec ces chutes de tissu dont on ne sait jamais quoi faire. On pourrait même mettre les cadeaux non emballés dans un grand sac. Chacun vient attraper un présent les yeux fermés, puis le distribue à qui de droit.

    « Je rêve d’un sapin certifié »
    Pareil, question déco, je ne suis pas une spécialiste, mais je troquerais bien l’énorme sapin vert contre un sapin plus stylisé, des branches9782844551207.jpg ramassées en forêt, une belle plante décorée. Et je ne serais pas contre quelques petites décos faites mains. Pâte à sel, pommes de pin, fruit, je leur laisse le choix. S’ils tiennent à la guirlande électrique, j’en souhaite une avec des ampoules basse consommation (LED). Idem, s’ils visent un sapin, tu veux bien les faire penser à en prendre un certifié ? Issu d’une agriculture durable, c’est quand même mieux.

    « Et si on s’offrait du temps ? »
    Tu sais, Père Noël, je serais ravie aussi s’ils s’offraient des cadeaux dématérialisés. D’ailleurs je crois que ça leur ferait vraiment plaisir. A chaque fois qu’ils rentrent d’un concert, d’un spectacle, d’un week-end en amoureux, ils sont contents. Je les entends souvent se dire « oh, tu sais, je n’ai pas le temps ! » Et s’ils s’en offraient du temps ?

    Ou pourquoi pas, s’ils ont l’âme créative, des cadeaux faits maison. Un cadeau qui permet de faire moins de déchets, c’est pas mal non plus : s’ils s’offrent une yaourtière, je ne mangerai plus des pots de yaourt à longueur d’année.

    Enfin, au pied du sapin, tu peux déposer des cadeaux utiles, pour réparer ou faire réparer, comme un kit de réparation de vélo, ou alors des cadeaux labellisés : avec l’écolabel européen, les logos NF Environnement ou AB, ou encore un label qui garantisse des cosmétiques vraiment bio….

    Affectueusement,
    Ta poubelle. »

  • sexisme ordinaire

    En cette période de préparation de Noël, les catalogues de jouets foisonnent d'images sexistes : les filles jouent à la poupée, quand elle ne font pas la cuisine ou le repassage comme maman . Les garçons jouent avec des voitures, ou font la guerre(comme papa ?) .

    Ces images sexistes marquent insensiblement les esprits, et pratiquement plus personne ne proteste contre cette façon de voir .

    Le racisme qui imprégnait naguère les publicités ne serait plus toléré (ya bon Banania !) mais le sexisme est tellement quotidien que chacun semble ne plus être choqué . Un exemple reçu dans les boites aux lettres , même pas méchant, juste ordinaire:

     

     

    147948-0002.jpg?t=8532

    763337-0003.jpg?t=5625

    Lien permanent Catégories : société Imprimer 0 commentaire Pin it!