Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

histoire locale - Page 2

  • 22e édition des journées du patrimoine de pays

    Les Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins mettent à l’honneur le bâti traditionnel, les sites et paysages régionaux et le patrimoine immatériel français.

    « Naturellement durable »


    À l’occasion de la 22ème édition des JPPM, les 22 et 23 juin 2019, nous vous proposons ce thème fondamental pour faire (enfin) reconnaitre le patrimoine culturel comme source, moteur et levier du développement durable.
    Notez bien le changement de weekend du mois de juin !
    Afin de ne plus être en doublon avec les Journées nationales de l’archéologie, nous fêtons désormais le petit patrimoine le 4ème weekend du mois de juin, et non le 3ème.

    Les Journées ont pour objectif de faire découvrir et sensibiliser un large public au patrimoine régional, de pérenniser le travail des acteurs de la culture, de partager les savoir-faire et traditions des régions et de sauvegarder l’héritage commun.
    Près de 120 000 visiteurs participent chaque année aux 1200 animations ! visites de sites, randonnées, circuits de découverte, conférences, expositions, démonstrations de savoir-faire et dégustations, ateliers encadrés par des professionnels, animations pour le jeune public et spectacles.

    Affiche-JPPM-2019-carree-HD12.jpg

    Lire la suite

  • Quel avenir pour les galeries Carnot ?

    P1440825.JPGPlus de 1 000 personnes ont visité le bâtiment du Bazar de l'Hôtel de Ville (les Galeries Carnot) pendant les 4 jours de la foire. C'est bien la preuve que ce magasin occupe une place centrale pour les Vouzinois, et cela n'est pas dû simplement à son emplacement. Entièrement remis au propre pour la circonstance, la structure apparaît en très bon état de conservation, les cabines d'essayage semblant toujours attendre le prochain client.

    Les poutres rivetées selon la technique de Gustave Eiffel et les ferronneries de l'escalier double sont les témoins de la maîtrise technique des architectes et des artisans de l'époque.

    La visite était commentée à la demande par un membre de l'ASPV, association quivouziers,bazar de l'hotel de ville,galeries carnot,commerce,architecture organisait cette visite. Les souvenirs et anecdotes d'anciens clients ou employés ont enrichi la connaissance du fonctionnement du magasin.

    Divers documents dont des photographies d'époque illustraient l'histoire du bazar de l'hôtel de ville devenu Prisunic, puis Galeries Carnot. Un cahier recueillait les avis des visiteurs quant à l'avenir à donner au bâtiment. Beaucoup de personnes souhaitent la réouverture de ce site emblématique de Vouziers. Si une reprise semble si importante à tous, elle pourrait s'envisager sous P1440822.JPGdifférentes formes, avec des activités complémentaires réunies dans un même lieu.

    On entend parler depuis quelque temps de projet en gestation, souhaitons qu'une réalisation concrète se réalise bientôt.

     

    Lire la suite

  • (Re)découvrez le bazar de l’hôtel de ville de Vouziers

    Pendant la prochaine foire de l’Ascension, les 30-31 mai et 1er et 2 juin, l'association pour la sauvegarde du patrimoine vouzinois (ASPV) présentera tous les après-midi, entre 14h et 19heures, au rez-de-chaussée des Galeries Carnot, Place Carnot à Vouziers, une exposition consacrée à la construction métallique du bazar de l’hôtel de ville, nom initial de ce magasin reconstruit en 1923 suite à sa destruction par un incendie en juillet 1918.

    L’architecture métallique, avec l’usage du fer et de la fonte dans la construction, a connu son âge d’or entre 1825 et 1930. Gustave Eiffel et sa tour construite pour l’exposition universelle de 1889 témoigne de cette vitalité. Entre les deux guerres, avant d’être supplantée par le béton, la construction métallique est un signe de modernité.

    personal2.png

    Lire la suite

  • Commémoration de la capitulation du 08 mai 1945

    Le 8 mai 1945 est la date retenue officiellement pour la signature de la capitulation de l'Allemagne nazi devant les alliés. C'est à Reims, au lycée Roosevelt, qu'une première signature a été apposée par les belligérants le 7 mai, mais les Soviétiques ont demandé que cet acte soit répété le lendemain à Berlin. Cette deuxième signature a eu lieu en fin de journée, à l'heure de Moscou  on était le 09 mai au petit matin. On peut donc retenir ces trois dates, le 7 mai, le 8 mai et le 9 mai comme correspondantes à la signature de la capitulation allemande.

    En France, c'est bien le 8 mai qui est pris comme référence, et une cérémonie officielle s'est déroulée ce matin devant le Monument aux Morts de Vouziers.

    Après une première cérémonie au carré militaire du cimetière communal, un cortège s'est formé pour rejoindre la place Carnot.

    La lecture du message national du Ministre des Anciens combattants a été faite par Alain Lizzit, le Sous-préfet de Vouziers. On retiendra ces deux passages :

    "Après tant de combats, de victimes et de destructions, le nazisme est abattu. C’est la victoire sur une idéologie totalitaire, raciste et criminelle qui a mené la violence jusqu’à sa plus effrayante extrémité".

    (…)

    "Aujourd’hui, nous nous remémorons les déchirures de notre continent et l’ampleur du désastre humain et moral. Ainsi, rassemblés, nous mesurons la valeur de la paix. Elle est notre héritage. Elle est la clé de voûte de la construction européenne. Elle est notre raison de vivre ensemble. Préservons-là ! "

    Après les dépôts des gerbes, l'Appel des Morts et la cérémonie de la flamme, une minute de silence a précédé La Marseillaise jouée par l'Harmonie municipale.

    Un cortège s'est reformé après le remerciement traditionnel aux porte-drapeaux. L'Harmonie municipale était suivie par les Sapeurs-pompiers, puis les porte-drapeaux et les personnalités. D'assez nombreux Vouzinois qui avaient suivi la cérémonie ont également gagné la salle des fêtes, où une réception était donnée par la municipalité de Vouziers.

    Lire la suite

  • Commémoration de la libération des camps : le message fort des asssociations

    Le dernier dimanche d’avril est consacré à la « Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation ». Cette cérémonie officielle évoque le souvenir des souffrances et des tortures subies par les déportés dans les camps de concentration et rend hommage au courage et à l’héroïsme de ceux et celles qui furent les victimes du IIIe Reich au cours de la guerre 1939-1945.

    A Vouziers, une cérémonie s'est déroulée ce dimanche matin devant le Monument aux Morts place Carnot. Les Vouzinois étaient peu nombreux à s'être déplacés, mais on remarquait une présence importante de porte-drapeaux et les rangs de l'Harmonie Municipale étaient également bien remplis.

    Des collégiens ont lu un poème sur la déportation, puis le Sous-préfet de Vouziers, Alain Lizzit a lu le messagedéportation,cérémonie officielle,vouziers officiel des associations de déportés. De celui-ci, on retiendra ce passage : "Les déportés, derniers rescapés de l’horreur indicible de la barbarie nazie, expriment leur légitime inquiétude à l’égard d’une Europe aujourd’hui divisée, traversée et habitée par la résurgence de mouvements nationalistes.
    L’Europe dont la vocation est de garantir la paix et la prospérité des pays qui la composent doit être celle de la Mémoire de millions d’êtres humains sacrifiés par une idéologie perverse.
    Sauvegarder cette Mémoire, où la souffrance se mêle à l’espérance, doit faire prendre conscience, avant qu’il ne soit trop tard, de l’indispensable solidarité entre les peuples épris de liberté, pour l’emporter sur toutes les formes d’obscurantisme, de fanatisme, de racisme, d’antisémitisme, de xénophobie.
    Le rappel de l’action des déportés dans les camps de la mort doit aller bien au-delà d’une journée symbolique. Il s’agit, pour les générations futures, de poursuivre avec détermination ce combat contre l’égoïsme et la peur.
    C’est ainsi que l’hommage aux déportés prendra tout son sens pour construire un avenir de paix, de fraternité et de respect de la dignité humaine ».

    7124015879_e0c3b41ba9_z.jpgAprès les dépôts de gerbe, l'appel aux Morts en déportation a eu lieu, rappelant que des Vouzinois ont été aussi victime de la barbarie nazi.

    Après la cérémonie de la flamme, l'Harmonie Municipale a interprété la Marseillaise puis le Chant des Marais. Le "Chant des Marais" ou "Chant des Déportés" est un chant composé en 1933 par des prisonniers du camp de concentration allemand de Börgermoor. Ils dénoncent la violence à leur égard ainsi que leurs conditions de vie et de travail.

    Lire la suite

  • Pierres de Boult amassent la foule

    Les mystères entourant les grosses pierres de Boult ne sont pas tous levés, mais la conférence de vendredi dernier a permis aux auditeurs de comprendre l'origine géologique et historique de ces roches remarquables.

    P1430424.JPGLa salle du CPR était comble pour entendre Philippe Vauchelet donner les explications les plus complètes sur ce sujet. Il s'exprimait dans le cadre des réunions organisées par l'ASPV, il a rendu hommage aux responsables de cette association et il a salué le travail qu'elle effectue dans le secteur depuis des années.

    Philippe Vauchelet n'a pas perdu ses qualités de pédagogue qu'il tient de son ancienne activité d'enseignant et de responsable du CIN de Boult aux Bois. Il a rendu accessible et vivante l'histoire géologique qui a abouti à la formation de ces roches particulières, appelées pierres de Stonne. Elles proviennent d'anciennes couches de sable compressées au fil des millénaires. Les grès ainsi formés se sont fracturés sous l’influence de facteurs divers, et se sont retrouvés dispersés, isolément ou en petits regroupements.

    Ces pierres très dures et massives ont été repérées par les Templiers qui avaient établi une commanderie à Boult. Elles ont donc servi à établir le bornage de leur domaine, qui s'étendait sur de nombreux hectares de la forêt avoisinante. Un fossé marquait la limite, mais il pouvait être assez aisément comblé ou déplacé. Les pierres pesant plusieurs centaines de Kg demandaient des moyens considérables pour pouvoir être manipulées. On s'interroge d'ailleurs encore maintenant sur la façon de procéder des Templiers pour poser ces bornes.
    Toujours est-il qu'il était très difficile de les déplacer discrètement, la limite était donc bien marquée, en particulier du côté des terres de l'abbaye de Landèves à l'ouest.

    Les explications données ont été illustrées par des documents divers, mais surtout par une sortie sur le terrain même qui s'est déroulée le lendemain de la conférence.

    pierre_1.jpg

    Lire la suite

  • Les grosses pierres de bornage en forêt domaniale à Boult-aux-Bois

    Vendredi 8 mars 2019 à 20h - Vouziers - Salle B du CPR - rue de l'Agriculture

    Conférence par Philippe Vauchelet

    Ces pierres présentent un triple intérêt : géologique, historique et en utilisation des matériaux.

    Les amateurs de promenades ou /et de marches dans la forêt domaniale de Boult-aux-Bois auront sans doute remarqué, le long du fossé dit "des Templiers" d'énormes pierres de bornage. Les chevaliers du Temple puis, après la dissolution de l'ordre, les Hospitaliers de saint-Jean-de-Jérusalem, ont valorisé le massif forestier qui leur appartenait pour en tirer les meilleurs profits. Ils finançaient ainsi toutes les actions qu'ils menaient et en particuliers les croisades.

    Ces énormes pierres gardent beaucoup de secrets : d'où viennent-elles, comment ont-elles été transportées et installées, à quelle époque ?

    Pour en savoir plus et connaître leur implantation, venez écouter cette conférence.

    pierre_1.jpg

    Et la suite le 9 mars après-midi.

    Dès le lendemain de la conférence, une marche de 5 km en forêt de Boult-aux-Bois vous est proposée pour retrouver sur le terrain ce qui vous aura été conté la veille. Et là encore, vous ne serez pas déçu(e)s !

    Rendez-vous à 14 heures sur le parking, au bas de la route rectiligne qui traverse le village de Boult-aux-Bois.

     

    Lire la suite