Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

incendie

  • 19 septembre 1914 : la cathédrale de Reims en feu

    Notre région a malheureusement occupé une place centrale dans le conflit de 1914-1918, qui a laissé des traces profondes dans la mémoire collective autant que dans les paysages, villes et villages de Champagne Ardenne.

    Le 19 septembre, après la reprise de Reims par l'armée française, des bombardements allemands déclenchent un incendie qui crée des dégâts considérables à l'édifice. Voici un résumé des événements, repris d'un article de Wikipédia

    La cathédrale de Reims a été qualifiée de « cathédrale martyre » car, en 1914, peu après le début des hostilités, elle commence à être bombardée par les Allemands. Les premiers obus tombent sur la ville de Reims et sur la cathédrale le 4 septembre 1914, juste avant l'entrée dans la ville des troupes allemandes. En urgence, les abbés Jules Thinot et Maurice Landrieux installent un drapeau blanc pour faire cesser les bombardements.

    Le 13 septembre, l'armée française reprend la ville, mais les Allemands se sont solidement retranchés aux environs immédiats de Reims et les bombardements reprennent le 14.

    Le 19 septembre 1914, vingt-cinq obus touchent la cathédrale. Un échafaudage resté en place sur la tour nord prend feu vers 15 h, Parti des échafaudages en bois posés sur la tour nord, l'incendie est relayé par les bottes de paille entreposées dans la nef alors transformée en hôpital, faisant éclater pierres et statues, exploser les vitraux de la grande rose centrale et effondrer la charpente de bois. Le plomb de la toiture fond et se déverse par les gargouilles, détruisant la résidence des archevêques : le palais du Tau. Par la suite, les riverains le ramassèrent et le restituèrent à l'issue du conflit. La destruction du monument entraîne une forte vague d'émotion à travers le pays. Plusieurs prisonniers blessés allemands réfugiés dans la cathédrale sont tués. La cathédrale a reçu 288 obus pendant la guerre dans une ville détruite à 85 %.

    La cathédrale est restaurée sous la direction d'Henri Deneux, natif de Reims et architecte en chef des monuments historiques, avec l'aide précieuse de mécènes américains (notamment la famille Rockefeller) et de la société des « Amis de la cathédrale »

    IMG_9336-2.gif

    Photomontage du site "reims-avant"

  • Fait divers : une voiture brûle

    846448435.JPGCe soir, vers 19 h 45, une voiture a pris feu au carrefour de la rue Gambetta et de la rue Bournizet . Il ne s'agit pas d'un acte de malveillance, mais d'un incendie dont l'origine est à préciser .

    Les premiers témoins ont tenté sans succès d'eteindre les flammes . C'est l'intervention des pompiers qui a permis de stopper l'incendie .

    Il n'y aurait pas de victimes, les passagers ayant pu sortir du véhicule rapidement .

    Une fumée noire et une forte odeur de pétrole avaient attiré des nombreux curieux au niveau du feu rouge .Le véhicule a été détruit complètement, il semble que les propriétaires soient des Belges de passage à Vouziers .