Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chine - Page 5

  • Chine : le point de vue d'Amnesty

    Communiqué de presse du 28 juillet 2008 :

    Chine. Les promesses non tenues des autorités chinoises mettent en péril l’héritage des Jeux olympiques

    medaille_120_100.gif Hong Kong — Les autorités chinoises n’ont pas tenu leur promesse d’améliorer la situation des droits humains dans le pays et ont trahi les valeurs fondamentales de l’olympisme, a déclaré Amnesty International dans un nouveau rapport publié ce mardi 29 juillet 2008, 10 jours avant l’ouverture des Jeux.

    «En continuant à persécuter et sanctionner ceux qui font entendre leur voix en faveur des droits humains, les autorités chinoises dérogent aux promesses faites lorsque leur candidature a été retenue pour accueillir les Jeux olympiques il y a sept ans, a indiqué Roseann Rife, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International lors d’une conférence de presse à Hong Kong.

    «Les autorités chinoises ternissent l'image des Jeux de Pékin. Aussi doivent-elles libérer tous les militants pacifiques emprisonnés,»

    Le rapport d’Amnesty International, intitulé The Olympics Countdown: Broken Promises, évalue l’action du gouvernement chinois dans quatre domaines en lien avec les valeurs fondamentales des Jeux olympiques : la persécution des défenseurs des droits humains, la détention sans jugement, la censure et la peine de mort.

    Police_carrefour_shanghai.jpg Ce rapport conclue que, sur la plupart des points examinés, les droits fondamentaux n’ont pas cessé de se dégrader à l’approche des Jeux olympiques. Durant la phase de préparation, les autorités chinoises ont enfermé, assigné à domicile et expulsé de force des personnes considérées comme une menace potentielle pour l’image de «stabilité» et d’«harmonie» qu’elles souhaitent présenter à lalogo.gif face du monde.

    D’après Amnesty International, les militants et les journalistes locaux qui travaillent sur des questions relatives aux droits humains en Chine risquent tout particulièrement de voir leurs droits bafoués durant les Jeux olympiques.

    Hu Jia, défenseur des droits humains et écrivain, continue de purger sa peine pour «incitation à la subversion» ; il est accusé d’avoir écrit sur les droits fondamentaux et d’avoir donné des interviews à des médias étrangers. Hu Jia souffre d’une maladie du foie liée à une infection à l’hépatite B. Pourtant, les autorités n’ont pas autorisé sa famille à lui apporter ses médicaments en prison.

    Le président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, a récemment affirmé que la diplomatie tranquille du CIO avait permis l’émergence de plusieurs réformes en matière de droits humains, notamment de la nouvelle réglementation s’appliquant aux médias étrangers.

    e518b536-631f-11dd-b5da-dc1332b78abe.jpg «Tout en nous félicitant que le CIO reconnaisse son rôle quant à la situation des droits humains en Chine, nous nous demandons comment il peut croire, au regard de ce qui se passe actuellement, que les médias étrangers pourront faire librement leur travail et qu’Internet ne sera pas censuré, a expliqué Roseann Rife. En outre, le CIO doit aussi se faire entendre lorsque les autorités foulent aux pieds les grands principes olympiques.

    «D’autre part, les dirigeants du monde qui assistent aux Jeux olympiques doivent se prononcer publiquement en faveur des droits humains en Chine et soutenir les citoyens chinois qui défendent ces droits. S’ils ne le font pas, ils diront au monde entier qu’un gouvernement peut accueillir les Jeux olympiques dans un climat de répression et de persécution

  • Chine ; pendant les Jeux, la répression continue

    Alors que débutent les Jeux Olympiques, la répression contre les dissidents et le défenseurs des Droits de L'Homme se poursuit en Chine . Ce pays obtiendrait probablement la médaille d'or dans la catégorie "peine de mort", ce qui n'est pas glorieux . Dans beaucoup de domaines qui se rapportent aux Droits de l'Homme, la Chine est citée comme un mauvais exemple (Amnesty International entre autres) .

    Les Jeux ne doivent ni cacher ni faire oublier ces faits . C'est pourquoi L'An Vert soutient l'initiative de la Ligue des Droits de l'Homme, qui appelle à manifester le jour de la cérémonie d'ouverture . A Vouziers, la section locale LDH s'associe à cet appel national . Nous reproduisons ci-dessous leur appel :

    Logo_LDH.jpg

     


     

     

    JEUX OLYMPIQUES DE PEKIN

    Appel à manifester

    au moment même où commencera la cérémonie d’ouverture des JO à Pékin

    le 8 août à 13 heures

                                       Arbre de la liberté

    Parc Bellevue à Vouziers

    N’oublions pas les dissidents chinois derrière les barreaux !

  • on a du mal à suivre

    article_photo_1215690250239-1-0.jpg

    Daniel Cohn-Bendit a attaqué violemment Sarkozy lors de son passage au parlement européen . Prenant la parole en tant que député "Vert" il a eu des mots très durs sur la décision du président français de se rendre à l'inauguration des jeux de Pékin .  "Vous allez manger avec des baguettes pour ouvrir les JO, bon appétit ! Moi, je penserai à tous les prisonniers qui croupissent dans les prisons chinoises... M. le président, c'est une honte, c'est minable d'aller à l'ouverture des Jeux olympiques".

    D Cohn-Bendit paraissait très ému et bouleversé quand il a prononcé ces phrases, il semblait attacher une grande importance au fait de ne passe rendre à Pékin pour ne pas cautionner le régime .

    On apprend que quelques heures plus tard , il s'est réconcilié avec le président . Il accepte de travailler avec B. Kouchner pour préparer une liste de dissidents chinois, qui seraient transmises aux autorités via Sarkozy . 

    Il est difficile de comprendre ce qui a changé en si peu de temps pour faire prendre à D Cohn-Bendit des positions qui apparaissent totalement opposées .

  • des jeux "verts"

    qingdao1.jpgLa Chine souhaite faire des jeux olympiques une vitrine pour monter ses capacités à organiser un événement de taille mondiale . Dans le domaine de l'écologie également, elle espère se monter exemplaire .

    Les compétitions de voile doivent se dérouler à  Qingdao, agglomération de plus de 7 millions d'habitants . Un plan d'eau de 45 hectares a été aménagé .

    Malheureusement la fête risque d'être perturbée par une algue : celle-ci s'est mis à proliférer dans la baie , gênant considérablement la préparation des épreuves . 10.000 personnes sont mobilisées pour nettoyer la mer, en espérant rendre le site propre pour le début des jeux .

    Ce type de pollution est presque toujours la conséquence de plusieurs facteurs : la température, la salinité de l'eau et surtout la pollution : des déversements non contrôlés sont une nourriture de base pour ces algues . 

    Le considérable développement industriel de la Chine l'expose à de telles catastrophes . Pour les résoudre, et mieux encore les prévenir, il ne suffira pas de mobiliser des milliers de volontaires pour présenter une image de jeux écologiques .

     

    h_4_ill_1066204_chine-algues.jpg

     

     

     Photo du haut : la situation avant ; maintenant, une prolifération bien gênante

  • le pire est à venir ?

    photo_1212928168698-1-0.jpgLe tremblement de terre en Chine a fait de très nombreuses victimes . Mais le pire est à craindre . Un immense lac artificiel s'est formé, suite aux glissements de terrain . Et une rupture de la digue pourrait se produire, car le niveau de l'eau continue de monter  . Ce sont un million de personnes qui sont menacées par ce phénomène . Les autorités chinoises font creuser un canal pour dériver l'eau, maisl es résultats ne semblent pas probants .

    L'armée du pays le plus peuplé de la terre semble disposer de moyens bien dérisoires quand il faut s'opposer à de telle forces . Outre la population, un débordement menacerait des voies de chemin de fer et un pipe-line . Le tremblement de terre produit des répliques qui compliquent la gestion de la situation . 

    h_4_ill_1055439_lak.jpg
    photo Reuters 

     

  • tibet : la Chine réprime

     La situation au tibet est d'autant plus inquiétante que peu d'informations fiables nous parviennent . Les dessins et les images en disent souvent plus qu'un long discours : cliquez sur les liens ci-dessous

     

    Les dessins du jour du journal Le Monde

    les photos du jour du journal Le Monde