Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sainte-menehould

  • Compte Rendu du conseil municipal de Sainte-Menehould

    Le conseil municipal de Sainte-Menehould s'est tenu hier en présence d'opposants à l'enfouissement.

     

    Le retrait de candidature de deux communes de l'Aube a relancé le débat sur l'enfouissement des déchets nucléaires.

    Le maire de Sainte-Menehould s'est très rapidement fait connaître comme favorable à l'implantation d'un centre de stockage dans sa commune.

    Trop rapidement, puisque l'Andra avait classé la ville de Sainte-Menehould en catégorie 3 dans la liste des communes candidates. Cette catégorie 3 regroupe les communes qui ne présentent pas les caractéristiques préconisées pour accueillir un centre.

    Le rapport date de 2008, le maire de Sainte-Menehould en a donc eu connaissance. Le retrait des communes de l'Aube n'a en rien modifié les caractéristiques géologiques de Sainte-Menehould.

    Quelle raison a poussé le maire a se mettre ainsi en avant ?

    Voici un compte rendu de ce qui s'est passé au conseil municipal hier :

     

    Le conseil municipal de Ste Ménehould s'est réuni ce soir à 20h30 devant un auditoire d'une soixantaine de personnes.

    Malgré un article de presse de l'Union plutôt démobilisateur car annonçant  la non recevabilité de la candidature de la commune de Ste Ménehould à accueillir sur son territoire une décharge de déchets nucléaires de faible activité et vie longue, les opposants à ce projet  étaient bien présents pour faire savoir qu'ils restaient vigilants.

    En début de réunion du Conseil municipal le Maire, Bertrand Courot, a évoqué ce dossier sensible. Après la défection des communes de l'Aube qui ont retiré leurs candidatures pour accueillir les déchets nucléaires, le Préfet de la Marne  lui a demandé , en fin de semaine dernière,  s'il confirmait la candidature de sa ville.Le Maire  lui  a répondu positivement et s'est empressé de le faire savoir dans la presse locale.
    Curieusement, deux jours plus tard, l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (l'Andra) l'informait que la géologie locale interdisait la création de ce  centre de stockage, la couche d'argile d'une épaisseur de 30m étant trop mince.
    Cette  volte-face de l'Andra est étonnante quand on sait que cette agence avait sollicite en novembre 2008 les  candidatures de plus de 3000 communes en capacité d'accueillir une telle décharge.Pourquoi avoir questionné la ville de Ste Ménehould si les études préalables révélaient qu'elle ne remplissait pas les conditions pour la création d'un tel centre de stockage?

    Leader de l'opposition municipale, Olivier Aimont, s'est étonné de la démarche du Maire et de ses déclarations pour le moins imprudentes dans la presse. Il aurait souhaité que la demande du Préfet débouche sur un débat au sein du conseil municipal et non sur une prise de position personnelle du Maire.Il lui a reproché ses démarches antidémocratiques rappelant à l'occasion sa façon de gérer le dossier  trés controversé de la carrière.
    Le Maire concluait ce tête à tête polémique en déclarant le dossier classé.I

    ll n'y aura pas de stockage de déchets nucléaires FAVL à Ste Ménehould!

    339811-0105.jpg?t=3205
    Les opposants rassemblés avant le conseil municipal

     

     

  • Sainte-Menehould n'est pas retenue.

    Dernière minute

     

    L'Andra vient de faire savoir que la ville de Sainte-Menehould ne sera pas retenue pour un site d'enfouissement, son sous-sol ne convenant pas.

     

    Il semble bien que B Courot ne pouvait pas ignorer ce fait, quelles motivations l'ont poussé à se déclarer candidat ?

     

     

    Voir la réaction du maire.

     

     

    0000273974-0_w_230_h_230.jpg

    Le maire se retrouve en position délicate

    (espérons qu'il est resté attaché)

  • Conseil municipal de Sainte-Menehould

     

    La déclaration du maire de Sainte-Menehould ne doit pas rester sans réaction.

     

    Bertrand Courot a déclaré vouloir héberger dans sa commune des déchets nucléaires. (voir notre note du 03/09)


     

    Cette  position, prise sans concertation, engage les habitants de la commune et au-delà. Il ne pouvait ignorer que ses propos, et la façon de 800px-ANDRA_bloc_laboratoire-2004-09.svg.pngles annoncer, feraient réagir les opposants à l'enfouissement des déchets nucléaires. Il y a une part de provocation dans sa déclaration, mais il ne se rend peut-être pas encore compte qu'il ne s'agit pas uniquement d'exister médiatiquement, et que les conséquences de ce choix sont de première importance pour le territoire, et à très long terme.

    Un conseil municipal est convoqué ce soir à Saint-Menehould. A cette occasion un premier rassemblement s'organise, afin de montrer le refus d'accueillir un centre d'enfouissement de déchets nucléaires dans l'Argonne.

    Vous trouverez ci-dessous l'appel à ce rassemblement.

     

     

    APPEL à participer et à faire circuler cette info dans le secteur concerné

     

     

    A la surprise générale, le dossier des déchets radioactifs fait de nouveau son retour dans l'actualité de la commune de Sainte Menehould.

    L'écho médiatique de cette nouvelle (L'union, France 3) a un effet très néfaste sur l'image de la ville et de l'Argonne dans son ensemble.

    Nous invitons tous les habitants soucieux de préserver leur santé, leur cadre de vie, leur environnement et l'image de l'Argonne à assister au

    conseil municipal qui se tiendra en séance publique

    mercredi 9 septembre

    à 20h30

    Hôtel de Ville de Sainte Menehould


    Par notre présence massive et déterminée mais silencieuse et respectueuse, nos élus devront faire face à leurs responsabilités.

    Rendez-vous dès 20h00 devant l'hôtel de ville.

    Votre présence est importante!!!