Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

islamisme

  • Nice : un nouvel attentat contre la laïcité

     

    Communiqué LDH

    La Ligue des droits de l’Homme (LDH) est horrifiée de l’attentat barbare qui a frappé mortellement dans une église, à Nice.

    Cet acte ignoble d’un terroriste islamiste vise à atteindre nos principes de laïcité qui reconnaît et défend la liberté de culte.

    Face à un terrorisme qui cherche à diviser la communauté nationale, notre force sera l’unité de toutes et tous, quelles que soient nos convictions et croyances, autour de la défense de nos libertés et de notre Etat de droit.

    La LDH s’incline devant les victimes et présente ses plus sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches.

    Paris, le 29 octobre 2020

    Lire la suite

  • Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

    Une fois encore, le visage horrible du terrorisme nous met au défi.

    Assassiner et décapiter un enseignant, un professeur d’histoire-géographie en charge de l’enseignement moral et civique, c’est s’attaquer au cœur de notre société.

    C’est s’attaquer à ces hommes et ces femmes qui se chargent sur tout le territoire national d’enseigner les savoirs, d’initier au débat argumenté, d’éveiller l’esprit critique et d’assurer la liberté de conscience.

    C’est s’attaquer à l’ambition d’une école commune donnant à tous les jeunes les moyens de maîtriser leur avenir.

    Dans toutes nos écoles, en exerçant leur métier, les professeurs et l’ensemble des personnels font vivre les valeurs républicaines, la liberté, la laïcité, en leur donnant sens. Chaque jour, par leur action patiente, enseignantes et enseignants, personnels de l’éducation nationale contribuent à construire une République unie et fraternelle, diverse et respectueuse, éclairée et apte au débat démocratique.

    Face à l’obscurantisme qui a massacré l’un des nôtres et nous meurtrit, notre réponse doit être ferme et résolue. Cet acte a été commis au nom de l’islamisme intégriste. C’est bien cette idéologie et celles et ceux qui la portent qui doivent être combattu-es sans relâche.

    Lire la suite

  • Hommage à Samuel Paty à Vouziers

    A l'appel des enseignants du Vouzinois et de la section locale de la Ligue des Droits de l'Homme, un rassemblement s'est tenu ce jour à Vouziers. Il s'agissait de rendre hommage à Samuel Paty, mais aussi de rappeler les valeurs fondamentales de la République et le rôle central de l'école dans la transmission de ces valeurs.

    Une bonne soixantaine de personnes ont répondu à cet appel, et se sont regroupées devant la Mairie. Un texte a été lu par la présidente locale de la LDH et par une déléguée des enseignants. Ceux-ci étaient largement représentés parmi les participants.

    Une minute de silence a ensuite été respectée en hommage à Samuel Paty.

    Ensuite, un cortège s'est formé pour se diriger vers la sous-préfecture, en passant par les établissements scolaires du centre-ville.

    Le texte lu précédemment a été remis au secrétaire général de la sous-préfecture (voir le texte ci-dessous), avant dispersion du cortège.

    P1520887.JPG

    Lire la suite

  • Rassemblement en hommage à Samuel Paty, pour la liberté et contre la terreur

    Appel commun à se rassembler dimanche 18 octobre à 15h sur la place de la République à Paris

    Ce vendredi à Conflans-Sainte-Honorine, Samuel Paty a été assassiné devant le collège où il enseignait l’histoire et la géographie.

    Victime d’un attentat perpétré au nom d’une conception dévoyée de l’Islam, il était depuis plusieurs jours la cible d’une vindicte publique. Pourquoi cette vindicte ? Parce qu’il avait montré des caricatures de Mahomet dans l’une de ses classes où il étudiait avec ses élèves la liberté d’expression. Comme tout enseignant, il cherchait ainsi à préparer des jeunes à l’exercice de l’esprit critique, condition essentielle à une pleine citoyenneté.

    Face à cette horreur, nous appelons les citoyennes et les citoyens à se rassembler ce dimanche 18 octobre à 15h sur la place de la République à Paris. Au-delà de ce rassemblement, nous appelons nos représentations locales à appeler à des rassemblements dans les autres villes de France.

    Lire la suite