Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

israel - Page 2

  • Sanctions contre des colons israéliens violents : une étape symbolique qui doit mener à la fin du commerce français avec les colonies

    L’annonce aujourd’hui par le quai d’Orsay de sanctions à l’encontre de 28 colons israéliens violents est un premier pas symbolique, qui doit amener la France à agir concrètement contre la colonisation en cessant notamment toutes relations commerciales avec les colonies israéliennes.

    Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a annoncé le 13 février que 28 colons israéliens violents sont désormais visés par une interdiction administrative du territoire français.

    Selon le CCFD-Terre Solidaire et la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, il s’agit d’un premier pas, nécessaire mais symbolique, qui ne sera pertinent qu’à la condition d’être le prélude d’une politique conforme au droit international humanitaire pour contribuer à mettre fin à la colonisation illégale du territoire palestinien occupé, l’une des causes profondes du conflit israélo-palestinien.

    Lire la suite

  • 111 jours de guerre entre Israël et le Hamas

    Edito de Cartooning for Peace du Jeudi 25 janvier 20

    Les combats ne cessent de s’intensifier dans le sud de la bande de Gaza, à Khan Younès, où l’on ne compte plus les victimes civiles palestiniennes et où l’armée israélienne a connu lundi 21 janvier son plus lourd bilan depuis le 7 octobre avec 24 soldats tués en une journée, dont une majorité de réservistes. Le coût humain de cette guerre commence à soulever des doutes au sein même de la société israélienne, qui ne voit par ailleurs pas revenir ses otages. La libération de ces derniers fait l’objet de négociations pour une trêve humanitaire de deux mois et de nouveaux échanges de prisonniers. Les alliés occidentaux d’Israël – États-Unis compris – accentuent la pression sur l’État hébreu pour un cessez-le-feu et une une solution de paix à deux États, inenvisageable pour Benjamin Netanyahou. Saisie par l’Afrique du Sud qui accuse Israël de génocide à Gaza, la Cour internationale de Justice devrait rendre ce vendredi 26 janvier sa décision.

    Lire la suite

  • La Cour internationale de justice intime l’ordre à Israël de protéger la population de Gaza contre tout risque de génocide

    Communiqué LDH

    La LDH (Ligue des droits de l’Homme) prend acte de l’analyse faite par la Cour internationale de justice (CIJ), dans une ordonnance d’urgence, à la suite de la plainte de l’Afrique du Sud contre Israël pour crime de génocide.

    Outre l’exigence formulée de libération immédiate des otages israéliens, la LDH se félicite des motifs retenus par les juges de la CIJ, à 15 voix contre 2, pour reconnaître la légitimité de leur saisine, et en particulier de la nécessité qu’Israël prenne des mesures immédiates afin de protéger la population palestinienne de Gaza, et engage des poursuites contre celles et ceux qui incitent à des mesures de génocide au sens de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide.

    Lire la suite

  • Israël-Hamas : la tortueuse diplomatie de la trêve

    Edito de Cartooning for Peace  du Vendredi 1er décembre 2023.

    La trêve, qui a débuté vendredi 24 novembre entre Israël et le Hamas, s’est prolongée au-delà des délais prévus (4 jours initialement) pour poursuivre la libération au compte-goutte d’otages israéliens en échange de prisonniers palestiniens. À ce jour, 104 otages (sur 240) ont été libérés contre 240 prisonniers palestiniens, au grand soulagement de leurs proches. La plupart des échanges ont concerné des femmes civiles et des mineurs. Le Hamas, sous pression diplomatique, a libéré en priorité des ressortissants étrangers. Chacun des deux camps n’envisage pas encore la libération de combattants ou de militaires gradés, considérés plus « précieux » dans ce genre de situation…

    Les intenses efforts diplomatiques des médiateurs états-uniens, égyptiens et qataris ont tenté de repousser le plus possible la fin de la trêve pour prolonger ces libérations et permettre l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza, mais un cessez-le-feu n’est toujours pas à l’ordre du jour : les combats ont repris ce vendredi matin, 1er décembre.

    Lire la suite

  • L’antisémitisme attisé par la guerre au Moyen-Orient

    Depuis maintenant un mois d’une nouvelle guerre tragique entre Israël et le Hamas, la communauté juive du monde entier fait face à une vague inédite d’antisémitisme, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France. Au Brésil, deux hommes ont été arrêtés ce 8 novembre pour projet d’attaque contre la communauté juive de Rio.

    La Commission européenne s’en alarme dans un communiqué : « La recrudescence des incidents antisémites à travers l’Europe ces derniers jours atteint des niveaux exceptionnellement élevés, rappelant certaines des périodes les plus sombres de l’histoire ». Israël en vient même à dissuader ses ressortissants de voyager à l’étranger.

    En France, où plus de 1000 incidents à caractère antisémite ont été recensés en un mois, une marche contre l’antisémitisme aura lieu dimanche 12 novembre à Paris. La participation à cette « grande marche » du Rassemblement National, parti d’extrême-droite fondé par Jean-Marie Le Pen, notoirement négationniste, n’est pas sans susciter quelques remous…

    Lire la suite

  • Stop à l’inhumain. Cessez-le-feu immédiat, libération des otages, protection des populations civiles

    Appel à rassemblement samedi 11 novembre 2023, à 15h place de la République à Paris et partout en France

    Depuis le 7 octobre 2023, un nouveau cycle de violences s’est enclenché sur les territoires d’Israël et de Palestine.

    D’abord l’horreur des commandos du Hamas qui ont tué, dans des actes de terrorisme d’une violence inouïe, plus de 1 400 personnes et en ont enlevé plus de 200 autres de différentes nationalités qu’ils détiennent encore en otage.

    Puis la réaction du gouvernement israélien qui bombarde depuis des jours le territoire de Gaza, force les populations à fuir plus au sud, empêche l’aide humanitaire d’entrer autrement qu’au compte-goutte.

    De massacres en bombardements aveugles, de vengeances en représailles, les innocents meurent par milliers. Le gouvernement israélien doit cesser de confondre le droit de se défendre avec la loi du talion, c’est-à-dire avec une réponse à l’inhumain par l’inhumain.

    L’urgence est d’arrêter le cycle infernal des crimes de guerre, des tueries et des massacres.

    Lire la suite

  • La riposte israélienne : à quel prix?

    Edito de Cartooning for Peace du Jeudi 02 novembre 2023

    L’intensification des frappes sur la bande de Gaza par l’armée israélienne, qui a entamé son opération terrestre pour détruire les capacités militaires du Hamas et rapatrier les otages, continue de faire des victimes et de soulever des débats dans le monde entier. Mardi 31 octobre, le bombardement du camp de réfugiés de Jabaliya, destiné à éliminer un dirigeant du Hamas, a laissé un immense cratère et aurait fait des dizaines de morts civils, selon les chiffres difficilement vérifiables du même Hamas. Le haut-commissariat aux droits de l’homme de l’ONU émet de « graves préoccupations sur le fait que ce sont des attaques disproportionnées qui pourraient constituer des crimes de guerre ».

    Pour fuir le déluge de bombes, beaucoup de civils palestiniens ont été forcés de se diriger vers le Sud de Gaza et le passage de Rafha vers l’Égypte. D’âpres négociations ont lieu pour accélérer cette évacuation, jugée trop lente par beaucoup, et qui ne concerne pour l’instant que les blessés et les binationaux.

    Lire la suite