Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Manifestation pour les Urgences de Vouziers : comme un air de victoire.

Angélique Bourguignon, responsable de la section UNSA du GHSA, a pris la parole la première lors du rassemblement sur le site de l'entreprise MCD, avant le départ de la manifestation prévue ce jour.

Le ton était vite donné, avec l'annonce du report de la fermeture à 20h 30 (au lieu de 18 h) et l'existence d’accueil de nuit avec une infirmière qui aura plusieurs options en fonction de la situation. L'urgentiste sera sollicité s'il n'est pas sorti avec le SMUR, sinon le recours au médecin libéral de garde sera possible, ou l'attente du retour de l'urgentiste ou encore le transfert du patient si nécessaire.

Ce résultat ne donne pas satisfaction à 100 % à la responsable syndicale, mais il représente une avancée importante par rapport au projet de la direction, et il est conforme aux propositions de compromis présentées par le syndicat UNSA.

Jean-Luc Warsmann a ensuite pris la parole pour rendre compte des avancées actées ce jour, et ce en 5 points :

  • Les urgences de Vouziers verront leur site restructuré et modernisé, pour une somme de 300 000 €, dont le financement sera assuré à 100 % par le Conseil Régional Grand Est, avec des fonds européens.
  • Un automate d'analyses biologiques sera installé à Vouziers, il évitera le transfert des échantillons à Rethel pour les demandes les plus courantes, et fera gagner beaucoup de temps de ce fait.
  • Le service radiologie va être doté de matériel moderne, utilisé aussi bien pour les urgences que pour les actes prescrits par les médecins libéraux. Le budget se monte à 484 000 €, financé également par le Conseil Régional (avec une petite réserve sur la validation finale qui n'est pas encore actée)
  • Un mammographe sera installé à Vouziers, permettant un dépistage plus aisé du cancer du sein pour les habitantes du territoire. L'équipement revient à 200 000 €, le financement est validé par l'ARS.
  • Enfin, le député a confirmé les annonces sur les Urgences. Il s'est réjoui de l'augmentation du créneau d'ouverture, et du fait que le portail du site de Vouziers ne sera jamais fermé pour un patient.

Jean-Luc Warsmann a remercié tous les partenaires impliqués dans le processus, en soulignant que le personnel du GHSA a su être à la fois combatif et constructif.

Il a conclu son intervention par cette citation : " nous ne savions pas que c'était impossible, c'est pourquoi nous l'avons fait"

Cette manifestation débutant par des informations plutôt positives, elle pouvait prendre un air de fête et de victoire. Plusieurs centaines de personnes, probablement moins que lors du précédent rassemblement, ont parcouru les rues de la ville avant de revenir au point de départ rue Gambetta.

A noter la présence d'élus de territoire, dont des maires et des adjoints, qui ont pris la tête du cortège. Par contre, l'absence du maire de Vouziers, qui assure la présidence du conseil de surveillance du GHSA, interroge quant à sa position sur le dossier. Plusieurs de ses adjointes étaient présentes, mais n'ont pas pris la parole.

Vous trouverez dans la suite de cette note un reportage photographique sur cette manifestation. Des vidéos sont visibles sur la page Facebook de Lanvert.

P1560887.JPG

P1560891.JPG

P1560912.JPG

P1560919.JPG

P1560926.JPG

P1560930.JPG

Écrire un commentaire

Optionnel