Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le parc éolien du Mont des quatre Faux toujours en attente d'une décision définitive

L'étude de l'implantation d'un parc éolien entre Juniville et Machault remonte à 2005. Au départ, c'est une société belge (Windvision) qui portait le projet. En 2012, une enquête publique a eu lieu, et a donné lieu à un avis favorable à cette installation. Les interférences possibles avec un radar de la Défense Nationale ont ensuite bloqué le projet.

Cette difficulté a été levée avec l'arrivée d'EDF Énergies Nouvelles (EDF EN) et les études connaissent un nouveau départ. Un dossier comprenant 71 éoliennes est ensuite finalisé par le demandeur.

Une nouvelle enquête publique se déroule du 23 janvier au 24 février 2017. De nombreuses personnes participent à cette enquête, avec une majorité d'opposants parmi ceux qui ont exprimé un avis. Il faut souligner qu'au fil des années, de nombreuses éoliennes se sont implantées dans le secteur, et qu'un sentiment de "ras-le-bol" s'est développé dans le territoire concerné. Les enquêteurs donnent un avis défavorable, et préconisent le retrait de 16 éoliennes du projet.

Finalement le Préfet des Ardennes, après un avis favorable de la Commission Départementale de la Nature, des Sites et des Paysages des Ardennes, signe fin juin 2017 l'autorisation unique pour le Mont des 4 Faux avec 63 éoliennes (8 de moins que le projet du demandeur, 8 de plus que la préconisation des commissaires enquêteurs).

Mais cette décision est attaquée au tribunal administratif en octobre, et toute avancée est maintenant suspendue jusqu'à la décision du tribunal de Châlons-en-Champagne.

Le porteur du projet ne pouvait que prendre acte de cette nouvelle difficulté à affronter. Voici sa réaction telle qu'elle apparaît sur son site :

"L’autorisation unique, accordée fin juin 2017 par le Préfet des Ardennes au projet éolien du Mont des Quatre Faux, fait l’objet d’un recours auprès du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, déposé courant octobre par un avocat pour le compte de 8 requérants. Nous analysons actuellement les moyens soulevés dans ce recours.

L’équipe du projet continue à travailler en concertation avec les acteurs locaux sur le projet et particulièrement sa cohérence avec le territoire. Le travail se poursuit également afin de préparer les futures phases du projet : finalisation des études, sélection des fournisseurs, recherche de financement, etc." (...)

M4F_HEAD4.jpg

EDF EN a bien compris qu'une meilleure adhésion des habitants serait son meilleur atout pour faire aboutir le dossier. Une opération de financement participatif a été mise en place, son impact semblant plus relever du domaine de la communication qu'à celui de la finance.

Voici ce qu'en dit le porteur du projet :

"C’était un engagement pris lors de la concertation réalisée sur le projet éolien du Mont des Quatre Faux.

Une opération de financement participatif a été organisée, dans le but de démultiplier les retombées locales liées à l’arrivée de ce projet, au bénéfice direct des riverains. La demande des participants à cette concertation était de se voir proposer un dispositif simple, de court terme et à faible risque pour les prêteurs. Il devait enfin et surtout être rendu accessible à tous les revenus et avoir du sens : les sommes prêtées serviront au financement des études préalables à la construction du parc, notamment les études géotechniques.

La société Mont des Quatre Faux a choisi de réserver, dans un premier temps, cette opération en exclusivité aux riverains du projet. L’opération vient de s’achever sur un large succès.

Sur un objectif de 300 000 €, 129 180 € ont été prêtés par des habitants des Communautés de communes d’implantation et riveraines du parc. Cela représente 43,3 % du montant levé, ce qui révèle une très belle dynamique du territoire et l’adhésion à la démarche menée autour de ce projet.

Plus globalement, 51 % du montant collecté l’a été par des habitants de la région Grand-Est et 247 personnes ont participé à cette opération. Les prêteurs recevront leur premier remboursement, intérêts et capital, le 22 février 2018 puis tous les trimestres pendant 2 ans.

Nous tenons à remercier tous les participants pour la confiance qu’ils accordent à ce projet structurant pour le territoire !"

Nous voilà donc en attente de la décision des juges administratifs, probablement une des dernières étapes avant le début des travaux ou bien avant l'abandon définitif de ce dossier, selon la décision prise à Châlons-en-Champagne.

    Implantation-M4F-63-Heavy.jpg

Le nouveau schéma d'implantation comporte 63 éoliennes, conformément à l'autorisation préfectorale. (clic droit pour agrandir l'image).

(Les illustrations de cette note sont tirées du site officiel du projet du Mont des quatre Faux)

Écrire un commentaire

Optionnel