Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Didier Herbillon, une candidature en équilibre ?

Didier Herbillon, candidat aux prochaines élections législatives, se positionne en candidat du "juste-milieu".

Sur le plan social, il pense pouvoir trouver le point d'équilibre entre la "nécessaire compétitivité des entreprises et la juste rémunération du travail."

Sur le plan politique, "dans un contexte perturbé avec des incertitudes de gouvernance", il préconise de se herbillon,didier herbillon,catherine lemoine,vouziers,election législativerassembler autour de projets, comme à la communauté d'agglomération où il a pu faire aboutir des dossiers avec Boris Ravignon ( Didier Herbillon cite à ce propos le campus universitaire).

Sur le plan géographique, il reconnaît être peu implanté sur le Vouzinois, mais il rééquilibre son positionnement grâce à sa suppléante, Catherine Lemoine, qui connaît bien ce secteur, et se trouve également être bien connue dans le sud de la circonscription.

Sur le plan de l'étiquette politique, il semble bien exister un subtil équilibre entre une candidature PS assumée, mais dont le logo n'apparaît pas sur l'affiche apposée en vitrine du local, et un soutien attendu de la part de "En Marche", ou tout du moins l'espoir de l'absence de candidature de ce mouvement en face de lui.

Va-t-il réussir à maintenir tous ces équilibres, et faire ainsi échouer la constante réélection de Jean-Luc Warsmann depuis 1997 ? Didier Herbillon y croit, et juge le bilan du député sortant comme largement insuffisant pour le territoire. Le Maire de Sedan n'oublie pas le gros score du FN, et reste prudent face à l'annonce du parachutage d'une personnalité du parti d'extrême-droite dans notre circonscription.

Pour gagner, il compte bien entendu sur le soutien des militants locaux. Ils étaient une petite cinquantaine présents ce jour pour l'inauguration de son local de campagne vouzinois. Didier Herbillon a laissé en premier la parole à sa suppléante. Catherine Lemoine s'est dite émue de retrouver notamment les élus avec lesquels elle avait travaillé. Elle a déclaré être très attachée au maintien des services publics en milieu rural, et vouloir développer le "faire ensemble".

Didier Herbillon a donc préconisé le rassemblements autour de projets utiles au secteur, en insistant sur son implication actuelle dans dossiers concernant les territoires ruraux. Il a déclaré vouloir mettre en place sur stratégie constructive, en s'appuyant sur ses convictions.

Reste à faire vivre cette brève campagne, qui succède à une élection présidentielle pour le moins inhabituelle, et qui aboutit à une situation politique inédite et incertaine. Nous vous rendrons compte des autres candidatures locales en fonction des apparitions publiques de leurs représentants.

P1350511.JPG

Didier Herbillon et Catherine Lemoine devant leur local de campagne vouzinois.

Commentaires

  • Je suis vraiment désolé de briser les espoirs de L'An Vert ou de Didier Herbillon - à la lecture de l'article on a un peu de mal à savoir qui espère qui ou quoi - mais, il y aura bien un(e) candidat(e) La République En Marche sur la 3ème circonscription des Ardennes ...
    Le mouvement citoyen En Marche n'a pas vocation à soutenir les politiciens locaux, quels que soient leurs camps, mais bien d'essayer d'apporter à notre Président Emmanuel Macron, une majorité à l'Assemblée nationale qui lui permettra de tenir les engagements qu'il a pris face aux Français.
    Les électeurs de la 3ème circonscription - et je pense notamment au plus ruraux et abandonnés d'entre eux - devront donc décider s'ils veulent enfin avoir un(e) Député(e) siégeant dans la majorité et inscrit(e) dans une dynamique qui leur permettra, je l'espère, de sortir de l'isolement dans lequel ils sont plongés, ou bien s'ils préfèrent laisser de nouveau leur destiné dans les mains de ceux qui les ont amenés à la situation actuelle ...

  • Merci à Frédéric Courvoisier-Clément pour cette information sur la position du mouvement "En Marche".
    L'argumentation mise en avant semble s'appliquer non seulement à notre secteur, mais à toutes les circonscriptions, afin d'apporter la majorité nécessaire à la mise en œuvre des engagements d'Emmanuel Macron. Ce qui implique aucun retrait en faveur de " ceux qui [nous] ont amenés à la situation actuelle", que ce soit à Sedan, Evry, ou ailleurs. Dont acte.

    Par ailleurs, le doute exprimé par Frédéric Courvoisier-Clément peut être levé sans aucun problème : l'équilibre évoqué entre une candidature PS assumée et une neutralité espérée de la part de "En Marche" s'applique bien à l'analyse du positionnement de Didier Herbillon, et à elle seule. Si un jour arrive où L'An Vert assume une étiquette PS, et/ou espère un soutien du mouvement "En Marche", il est fort probable qu'à cette date les (vilains petits) canards auront des dents...

  • Attendez! La France Insoumise arrive! Et si vous voulez VRAIMENT reprendre votre destin en main et devenir acteurs du devenir qui est le vôtre, vous savez vers qui aller! Qui nous a amené(e)s à la situation actuelle? Nous le savons très bien. Et qui nous ramènera droit dans le mur? Nous le savons aussi! Il y a urgence. Nous n'avons plus le choix.

  • Je constate que l'exercice du "journalo-militantisme" est bien difficile :-) :-) :-)
    Reste donc à savoir si cette "analyse" est pertinente, sinon, à défaut d'avoir les dents qui poussent, le "vilain petit canard" risque d'avoir le nez - le bec plutôt - qui s'allonge ...
    Au sujet d'Evry et de Sedan, voire d'Evreux, d'Amiens, du Havre ou d'ailleurs, le "vilain petit canard" va bien trop vite en me faisant dire ce que je n'ai pas dit ...
    Le sectarisme n'est pas la marque de fabrique du mouvement En Marche, qui préfère laisser ce terrain à d'autres ...
    Il n'est donc évidemment pas interdit de faire preuve d'intelligence quand des personnalités, qui pourraient être utiles à notre Pays, souhaitent rejoindre ou soutenir le projet pour la France de La république En Marche.

  • Félicitations à Madame Lemoine de se confronter au suffrage universel. Pour l'avoir vu en action en tant que Directrice Générale des Services de la mairie de Vouziers, Madame Lemoine a une belle personnalité et est très compétente. Reste à voir le programme et à mieux cerner les autres candidats avant de se positionner.

  • Je pensais voir M. Courvoisier en tant que candidat En Marche pour la circo3

Écrire un commentaire

Optionnel