Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

AG de l'ASPV

Ce vendredi s'est tenue l’Assemblée Générale de l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine du Vouzinois. Devant une salle du CPR remplie jusqu'au dernier rang, le président Laurent Dardoise a ouvert l'A.G. par le rapport moral. Le rapport d'activité a été présenté sous forme de diaporama par Denise Carles, les différentes photographies rappelant les sorties de l'année écoulée.
Le programme de l'année à venir a été dévoilé, avec les habituels rendez-vous de découverte du patrimoine local et régional.
Le rapport financier a montré un bon équilibre des comptes, en mettant également en évidence l'importance de l'apport du bénévolat dans le fonctionnement de l'association.
Cette partie réglementaire de l'A.G. s'est terminée par le renouvellement du tiers sortant du conseil d'administration, qui n'a pas reçu le renfort de nouveaux membres malgré l'appel lancé par les responsables de l'association.

aspv,galeries carnot,patrimoine,vouziers

La deuxième partie de la soirée était consacrée à la présentation du dossier des galeries Carnot. Tout au long de 2019, l’ASPV s’est impliquée dans cet épineux dossier. La commission composée d’Anne-Marie Guérin, de Bernadette Lambert, de Jocelyne Ménecière et de Michel Coistia a multiplié les rencontres avec des acteurs potentiels, a produit des analyses et des synthèses et a formulé des propositions qu’elle a présentées aux représentants des collectivités locales : la commune de Vouziers et la communauté de communes de l’Argonne ardennaise. . L’ASPV a également déposé auprès de la Direction régionale des affaires culturelles une demande d’attribution du label « architecture contemporaine remarquable » pour les Galeries Carnot.
Ce travail a mis en évidence l'intérêt patrimonial de ce bâtiment, mais il révélé aussi l'absence de projet concret en vue de faire renaître ce site phare du centre de Vouziers. L'implication des collectivités locales est impérative, afin de créer une dynamique et de fédérer des acteurs économiques. Il est apparu évident que le sauvetage du bâtiment nécessitera une restauration de qualité, mais aussi un retour d'activités en son sein, seule garantie de la pérennité de cette action.
Si le travail de la commission n'a pas débouché sur une solution clé en main, il a permis de porter un diagnostic assez précis du problème posé par la remise en état des Galeries Carnot. Il a été l'occasion d'informer et d'interroger les différents partenaires potentiels et de les mettre en relation. Ce sont ces différents acteurs économiques et institutionnels qui doivent maintenant se saisir du dossier afin de faire disparaître rapidement le scandale de cette "verrue" en plein centre de la commune.

carnot_1_20190520_1540417998.jpg

 

Écrire un commentaire

Optionnel