Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

repreneur

  • Electrolux Revin : une lueur d'espoir ?

    Le groupe suédois Electrolux a validé les conclusions de la réunion qui s'est tenue à Paris le 11 mars.

    Si le groupe confirme son intention de quitter le site ardennais, il a pris des engagements qui donnentel3.jpg un peu d'air aux ouvriers du site ardennais. Electrolux maintiendrait la production à Revin jusqu'à l'arrivée d'un repreneur. Mais tous n'ont pas confiance dans la parole des dirigeants d'Electrolux. Et aucune garanti n'existe sur les intentions d'un éventuel repreneur. Beaucoup d'incertitudes donc, dans ce dossier dont l'issue positive est vitale pour Revin et son bassin d'emploi, où la situation économique est plus que préoccupante.

    Voici le communiqué de presse du ministère du redressement productif :

    Arnaud MONTEBOURG, Ministre du Redressement productif a présidé le 11 mars 2013, à Bercy, une table ronde réunissant les élus du territoire, les représentants de l’Etat, les représentants du personnel et les dirigeants européens du groupe Electrolux, pour faire le point du projet «niVer», dédié à la recherche de pistes de solutions industrielles internes pour le site de Revin (Ardennes)
    Après un cycle de réunions de terrain, animées par le Préfet des Ardennes et de réunions à Bercy conduites sous l’égide des cabinets des Ministres du Redressement productif et du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, cette réunion a clôturé la période de 3 mois, retenue pour mener à bien ce projet.
    A l’issue de cette table ronde, au cours de laquelle ont été présentées les conclusions du projet «niVer», la Direction d’Electrolux s’est déclarée confiante dans sa capacité à trouver, avec ses salariés, une solution viable pour le site de Revin.
    Dans cet esprit, les engagements suivants ont été pris par la Direction d’Electrolux, afin de permettre la continuité d’une activité industriellesur le site de Revin:
    · Electrolux qui souhaite rechercher un repreneur industriel pour l’usine de Revin, s’engage à ne quitter le site qu’à l’issue de sa reprise effective.
    D’ici là, la production du modèle « Top loader » de machine à laver le linge, produit phare du site, sera poursuivie à Revin.
    · Parallèlement, les deux nouveaux produits « haut de gamme», la hotte aspirante et le chauffe-eau, issus des travaux du projet niVer, seront industrialisés et mis en production dans les meilleurs délais, par Electrolux

    Le Ministre a souligné les efforts réalisés et a salué l’implication exemplaire de tous dans le cadre du projet niVer. Il a invité les partenaires sociaux à poursuivre le dialogue engagé pour trouver un accord autour dumaintien d’une activité durable sur le site de Revin.
    Le principe d’une nouvelle table-ronde, à Bercy, dans les 2 mois, a été retenu, afin de prendre connaissance du projet industriel d’Electrolux pour le site de Revin.