Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Action "Stop à la spéculation sur les céréales" le 5 mai à La Défense

Communiqué de la Confédération Paysanne le 06.05.2022

 Dans la foulée de son Assemblée Générale du jeudi 5 mai, la Confédération paysanne s'est rendue dans le quartier d'affaires de la Défense pour pointer du doigt les maux de la faim: spéculation, libre-échange et agrocarburants.

Nous avons choisi de manifester devant le siège de Cargill, numéro 1 mondial du négoce international des matières premières agricoles. Cette multinationale opaque et surpuissante, dont le chiffre d'affaires mirobolant atteint les 130 milliards de dollars, profite du laisser-faire néolibéral sur les marchés mondialisés. Aucune souveraineté alimentaire n'est possible avec ces règles du libre-échange, dont Cargill est un des emblèmes.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, la spéculation redouble de plus belle sur les cours agricoles. La flambée des cours agricoles a des impacts dramatiques pour les populations et les éleveurs.euses. Pourtant, la volatilité des prix agricoles n'est pas une fatalité.

Pour construire la souveraineté alimentaire partout dans le monde, nous revendiquons trois grandes mesures:

  • l'arrêt de la spéculation sur l'alimentation
  • La régulation des marchés (stocks publics, transparence des stocks, protection économique des paysan.nes et des marchés intérieurs, contrôle des prix des biens essentiels...)
  • L'arrêt des agrocarburants, qui contribue à la hausse des cours alimentaires et aux émeutes de la faim

Le libre-échange affame, l'agriculture paysanne nourrit !

Régulons les prix pour mettre fin à la faim !

Arche.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel