Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Partenariat entre la LPO et Terre de Liens

Les projets associatifs des 2 partenaires s’accordent sur la nécessité d’aller vers une agriculture plus durable au bénéfice d’un développement humain et territorial plus harmonieux prenant en compte les enjeux de biodiversité.

Allain Bougrain Dubourg et Franck Bernard, respectivement Présidents des associations LPO France et Terre de Liens, viennent de signer une convention de partenariat pour une durée renouvelable de 6 ans. L’objectif principal est de favoriser les échanges et les initiatives communes tant au niveau des territoires qu’au niveau national, dans le but de contribuer à la transition du modèle agricole et alimentaire actuel vers un modèle durable prenant notamment en compte l’enjeu de préservation de la biodiversité à la fois sur les plans économique social et environnemental.

Terre de Liens est né en 2003 de la convergence de plusieurs mouvements liant l’éducation populaire, l’agriculture biologique et biodynamique, la finance éthique, l’économie solidaire et le développement rural. Son objectif principal est d’enrayer la disparition des terres et de faciliter l’accès au foncier agricole pour de nouvelles installations paysannes.

bandeau_site.jpg

La LPO a pour objet sur le territoire national et en tous lieux, d'agir ou de contribuer à agir dans les domaines de la recherche, de la connaissance, de la protection, de la conservation, de la défense, de la valorisation et de la reconquête de la nature et de la biodiversité. L’association contribue à l’observation, à la compréhension et au suivi de l’évolution de la nature et de la biodiversité en proposant toutes actions qui lui seraient favorables.

Les deux partenaires s’engagent à échanger, partager et, le cas échéant, co-construire des projets ou porter conjointement des points de vue sur des thématiques jugées prioritaires dont notamment :

les baux ruraux à clauses environnementales (BRE) ;
les nouveaux dispositifs de compensation « biodiversité » en milieu agricole et leur éventuel déploiement ;
la conciliation de l’agriculture et de la biodiversité à l’échelle nationale et européenne ;
La vulgarisation de la connaissance sur les mécanismes de la Politique Agricole Commune, et plus généralement sur l’agriculture
Les programmes « agriculture et biodiversité » engagés par la LPO (Des Terres et des Ailes).
Toutes les actions de débat public permettant de concilier agriculture et préservation de la Nature

heron_gardeboeuf1_jean-luc_pinaud_650.jpg

Héron garde-boeufs (Bubulcus ibis) - Crédit photo : Jean-Luc Pinaud / LPO

Écrire un commentaire

Optionnel