Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communauté de communes : un coup de pouce pour la mobilité

Ce mercredi 10 octobre s'est tenu le conseil de communauté de rentrée pour la 2C2A. En fait, on devrait dire maintenant 2A2C, puisque la nouvelle appellation officielle de la collectivité est : Argonne Ardennaise, Communauté de Communes, la subtilité de l'évolution ne vous aura pas échappé.

Pour cette réunion de rentrée, tout le monde s'est montré bien sage, puisque toutes les délibérations ont été votées à l'unanimité. Toutes sauf deux, qui ont été retirées de l'ordre du jour, elles concernaient la mutualisation des services avec ceux de la ville de Vouziers. Des points restent à régler dans ce projet, qui demande bien entendu un avis conforme du Conseil municipal de cette commune.

En début de conseil, un hommage a été rendu à Raoul Mas. Le maire de Marcq est décédé en juillet dernier, il avait exercé son mandat de premier magistrat pendant 10 ans. Depuis des années, il occupait de manière quasi-inamovible  le poste de secrétaire de séance au sein des conseils de communauté. Le président Signoret  a fait respecter une minute de silence en mémoire de Raoul Mas

Un point important à l'ordre du jour était la candidature à l'appel à manifestation d'intérêt "French mobility" (en allemand dans le texte).

La mobilité est une problématique transversale sur le territoire, touchant à la culture, à la formation initiale et continue, à l'emploi, à la santé, etc.

Si le dossier présenté est retenu, il permettra de mettre en place différentes actions qui auront pour but d'améliorer la mobilité des habitants de l'Argonne Ardennaise.

Parmi ces actions, on trouve la mise en place d'un réseau favorisant l'auto-stop de manière sécurisée.

P1410740.JPG

Ces actions se feront en partenariat avec des acteurs déjà impliqués dans ce domaine, que ce soit les taxis et ambulanciers dans le secteur professionnel, ou le FJEPCS dans le secteur associatif.

On retiendra également, l'attribution des marchés pour la collecte des bennes de la déchèterie, avec le lot concernant les métaux qui est resté non attribué.

Un programme d'accompagnement des commerces ruraux, en partenariat avec la Région, a été adopté.

Pour le Programme Local de Santé, un coordonnateur devrait être recruté, avec le soutien financier de l'ARS.

D'autres ponts financiers et d'Administration ont été votés.

En questions diverses, Francis Signoret a annoncé que le programme de mise en place de la fibre avançait bien. Tous les foyers et toutes les entreprises pourront bénéficier de cette technologie de très haut débit, soit près de 10 000 prises. La communauté de communes participe au financement à hauteur de 1 000 € par branchement. Le Président a indiqué que l'état des finances de la collectivité lui permettait un auto-financement de cette somme, c'est-à-dire que le recours à l'emprunt ne sera pas nécessaire.

Le peu d'échanges et de questions le long de cette séance a permis aux participants de regagner leur domicile à une heure tout à fait raisonnable.

P1410739.JPG

Écrire un commentaire

Optionnel