Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

feminisme - Page 2

  • 8 mars: quelques chiffres

    En complément de la note précédente, quelques chiffres tirés du"Monde" :


    • 13702.jpg40 milliards d'heures : c'est le temps passé au cours d'une année par les femmes d'Afrique subsaharienne pour chercher de l'eau : l'équivalent d'une année entière de travail de la population active française. (Fonds de développement des Nations unies pour la femme, Unifem)
    • Les femmes assurent les 2/3 des heures de travail dans le monde et ne perçoivent qu'un dixième des revenus. (ONU)
    • 70 % des 130 millions d'enfants non scolarisés dans le monde sont des filles. Il n'est donc guère étonnant que 64 % des 867 millions d'adultes qui ne savent pas lire aujourd'hui soient des femmes. (Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement)
    • 58,5 % des bacheliers français étaient des filles en 2007. Elles ne représentent plus que 42 % des élèves dans les classes préparatoires aux grandes écoles, toutes disciplines confondues. (Education nationale)
    • 26 % des élèves en écoles d'ingénieurs en France sont des filles. Leur salaire d'embauche, à la sortie de l'école, est inférieur de 7,5 % à celui des hommes. (Insee, CNISF)
    • 15 % des directeurs de recherche dans l'Union européenne, toutes disciplines confondues, sont des femmes . Ce taux n'est plus que de 9 % dans les disciplines scientifiques et techniques. (Commission européenne)
    • 21 % : C'est l'écart de salaire moyen entre hommes et femmes dans le monde . Cet écart est de 17,4 % dans l'Union européenne, de 27 % en France . Il est de 15 % pour les PDG américains, à secteur et taille de firmes comparables en 2008. (Commission européenne, Observatoire des inégalités, Corporate Library)
    • Les femmes représentent 8,8 % des membres des conseils d'administration dans les entreprises du CAC 40. (Capitalcom)
    • 60 % de femmes dans le gouvernement finlandais. La Finlande est le seul pays de l'Union européenne qui compte plus de femmes que d'hommes au gouvernement. Le pays européen qui compte le moins de femmes ministres est la Hongrie (6,25 %). La QO-29-01-08-JM-2.JPGFrance arrive en cinquième position (41,18 %). Le taux moyen, pour les 27 pays de l'Union s'établit à 25,5 %. (Fondation Robert-Schuman)
    • 18,4 % de femmes parlementaires dans le monde. En Union européenne, le taux moyen est de 24 % dans les 27 Parlements nationaux. La Suède est au premier rang (46,70 %), Malte au dernier (8,7 %). La France se classe 24e , (18,54 %). (Unifem, Fondation Robert-Schuman)

     

  • féminisme et Sainte Vierge

    Il y a un média que l'on ne cite peut-être pas assez souvent, il s'agit du site nationspresse.info. Nous avons remarqué un de leur article sur le féminisme, et en cette veille de 8 mars, nous vous le faisons découvrir : c'est le vrai texte, en intégralité et sans avoir rien rajouté . Est-il utile de vous préciser que ce site se définit comme proche du F.N.

    Rappelons les propos de Monseigneur Vingt-Trois qui lui ont valu d'être reconnu comme "macho de l'année" : Interrogé le 6 novembre à Radio Notre-Dame sur le rôle des femmes dans la célébration des offices, le cardinal-archevêque avait répondu :

    «Le plus difficile, c'est d'avoir des femmes qui soient formées. Le tout n'est pas d'avoir une jupe, c'est d'avoir quelque chose dans la tête».

    Voici donc le texte de nationspresse qui répond à la remise du prix:


     

    cardinal23-219x300.jpgLe groupuscule féministe « Les chiennes de garde » vient de décerner le premier prix du « macho de l’année » à Monseigneur André VINGT-TROIS, l’Archevêque de Paris. Au cours d’une manifestation, bien médiatisée bien sûr, ils ont affiché la photo du prélat en la huant !

    Ces attaques contre l’Eglise sont inadmissibles et insupportables !

    L’Eglise n’a aucune leçon à recevoir de ce genre de groupuscules.

    L’Eglise respecte toutes les femmes comme tous les hommes. Elle les déclare non égaux mais complémentaires dans la Création et la procréation qui est leur vocation commune. Il n’y a qu’à voir le culte que voue l’Eglise envers de très nombreuses Saintes et en particulier envers la Très Sainte Vierge Marie qu’elle proclame l’Immaculée Conception pour faire taire ces accusation débiles et mensongères de machisme et sexisme !

    L’Eglise protège la femme alors que ces groupuscules font d’elle une esclave des temps modernes au service des phantasmes de tous les détraqués sexuels.

    « Les chiennes de garde » feraient mieux de cesser d’aboyer et devraient décerner leurs prix de machisme à ceux qui ont libéralisé le divorce, la pornographie et qui ont légalisé le crime abominable de l’avortement !

    A l’heure où nos gouvernants veulent donner toujours plus de droits aux familles contre-nature, seule l’Eglise assure à la femme comme à l’homme sa dignité et son honneur.

    Alexandre SIMONNOT