Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conférence sur l'histoire de l'abbaye de Belval-Bois-des-Dames

Des auteurs du numéro 115 de la revue Le Curieux Vouzinois consacré à Belval-Bois-des-Dames donneront une conférence sur l'histoire de l'abbaye de cette petite commune.
Cette conférence, organisée par l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine du Vouzinois (ASPV), que nous remercions de son aimable invitation, se tiendra le :
Vendredi 1er avril à 20 h, au Centre Polyvalent Rural (CPR) de Vouziers, 2 rue de l'Agriculture.
Venez nombreux ! Le numéro 115 sera en vente et pourra être dédicacé à cette occasion.

Belval.jpg

 

Le dernier numéro du Curieux Vouzinois est consacré à Belval-Bois-des-Dames, petite commune des confins orientaux des Ardennes. Petite commune (32 habitants au dernier recensement) mais riche histoire !

C'est surtout l'abbaye de chanoines prémontrés, fondée en 1133, qui fait la renommé de Belval. Elle rayonnait sur toute la contrée. Vendue à la Révolution, devenue résidence de riches maîtres de forges puis simple exploitation agricole, elle servit aussi de carrière de pierres. Si l'église a été démolie (une partie de son mobilier est à l'église de Grandpré), subsistent encore le magnifique bâtiment conventuel (18e siècle), l'élégante porterie et le sobre logis de l'abbé (17e siècle), ainsi que d'émouvants restes du cloître (fin 12e ou début 13e siècle).

Belval c'est aussi une forêt, partie du massif du Dieulet en bord de Meuse, avec 1000 hectares de bois et 4 grands étangs. D'abord propriété de l'abbaye, elle permit aux chanoines d'y faire fonctionner des activités industrielles : verrerie puis forge. Devenue forêt domaniale à la Révolution, elle fut acquise au siècle dernier par François Sommer, le grand industriel de Mouzon, qui y chassait avec des célébrités. Il y créa ensuite un parc de vision en 1973, après l'avoir repeuplée avec chevreuils, cerfs, biches, etc. C'est aujourd'hui l'Ecole et Domaine de Belval.

Quant à Bois-des-Dames, où sont les principales habitations du village, le lieu est nommé en souvenir de religieuses qui y auraient vécu quelques années au moment de la création de l'abbaye voisine, avant de partir à Crécy, près de Vouziers. Un autre lieu-dit de la commune, Montretemps, est un ancien poste fortifié gallo-romain, où d'antiques sculptures ont été trouvées lors de fouilles menées à la fin du 19e siècle.

Pour tout savoir sur la riche histoire de cette petite commune procurez-vous le numéro 115 du Curieux Vouzinois.

BVelval ASPV.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel