Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pandora Papers

Edito  de Cartooning for peace du Jeudi 07 octobre 2021

Le 3 octobre 2021, cinq ans après les « panama papers« , la nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), menée en partenariat avec 150 médias internationaux, provoque un retentissement planétaire : après la fuite de 11,9 millions de documents confidentiels sur l’évasion fiscale, plusieurs milliers de personnalités politiques, publiques et de monarques à travers le monde sont mis en cause : du roi Abdallah II de Jordanie à l’ancien premier ministre britannique Tony Blair, en passant par le premier ministre tchèque Andrej Babis ou les présidents Nicos Anastasiades (Chypre) et Denis Sassou Nguesso (République du Congo), mais aussi Dominique Strauss-Kahn, l’ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI), ou encore les chanteurs Julio Iglesias et Shakira parmi tant d’autres…

Comme l’indique le ICIJ, « ces documents révèlent que de nombreux acteurs puissants qui pourraient aider à mettre fin au système offshore en ont au contraire profité, en cachant des actifs dans des sociétés secrètes et des fiducies alors que leurs gouvernements ne font pas grand-chose pour ralentir un flux mondial d’argent illicite qui enrichit les criminels et appauvrit les nations ».

03-Paresh-Inde-The-Cyprus-Mail2-e1633616750679.jpg

Paresh (Inde ) – The Cyprus Mail
"Vous pouvez nous appeler des réfugiés ! Nous avons échappé aux régimes fiscaux oppresseurs..."

Écrire un commentaire

Optionnel