Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Arrêté abeilles : des divergences à respecter !

22.04.2021

Dans une tribune du Monde publiée jeudi dernier, la FNSEA* présentait sa position au sujet de l'arrêté abeille. Pour rappel, ce dernier est relatif aux conditions d'utilisations des pesticides à usage agricole pour minimiser leurs impacts sur les pollinisateurs.

La Confédération paysanne est profondément choquée que les signataires de cette tribune syndicale aient impliqué l'interprofession apicole, InterApi. En effet celle-ci n'est absolument pas en accord avec la FNSEA* sur ce sujet ! Plusieurs membres de l'interprofession, dont la Confédération paysanne ont interpellé le président d'InterApi sur cette bavure qui n'aurait pas dû être et ne doit en aucun cas se reproduire ! Il en va de la crédibilité de l'interprofession et du respect de ses membres !

Il y a une véritable urgence à sauver la filière apicole et la biodiversité, et l'arrêté abeilles répond effectivement à de nombreux enjeux environnementaux. Malheureusement, cela ne suffit pas pour penser et entamer une sortie complète et pérenne des pesticides, béquille chimique d'un système agricole industrialisé. Cela nécessite une approche systémique alliant les enjeux sociaux, économiques et environnementaux. Afin de ne pas sacrifier une filière pour une autre, la Confédération paysanne propose un plan de sortie des pesticides cohérent via son projet d'agriculture paysanne qui accompagne et protège les paysannes et paysans, via des politiques publiques d'envergure, afin de leur donner les moyens économiques de s'affranchir de cette dépendance pour regagner en autonomie.

8acf56d2-abeille-sauvage-colza-cc0_10h80c60h80a000001301o.jpg

 

Écrire un commentaire

Optionnel