Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La cérémonie du 11 novembre à Vouziers

La loi du 28 février 2012 indique que "Le 11 novembre, jour anniversaire de l'armistice de 1918 et de commémoration annuelle de la victoire et de la Paix, il est rendu hommage à tous les morts pour la France."

Ce ne sont donc plus uniquement les Morts pour la France de la Grande Guerre de 1914-1918 qui sont honorés ce jour, mais victimes d'autres conflits, y compris les plus récents.

Les Vouzinois ont à nouveau répondu présent lors de la cérémonie qui s'est déroulée place Carnot ce jour. Elle succédait aux différents hommages rendus dans la matinée à Blaise, Condé, Chestres et Terron.

Comme habituellement des délégations étrangères étaient présentes, en particulier de la République tchèque et de la République slovaque. Ces deux pays ont succédé à la Tchécoslovaquie, dont les volontaires ont combattu en 1918 à Chestres, Vandy et Terron.

C'est Jean-Pierre Daumont qui a lu le message de l'UNC des Ardennes, en voici la conclusion :P1470198.JPG

"Les anciens combattants aiment leur patrie, mais le patriotisme s'accompagne du rapprochement des autres pays, avec ses anciens ennemis dans un désir de construire une paix durable. Leur patriotisme se traduit par un humanisme généreux qui conserve un caractère national.

Vive la Paix.

Vive la France"

Le message officiel de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, a été lu par Cyrille Lefeuvre, le nouveau Sous-préfet de Vouziers. En voici un extrait :

"C’était il y a un siècle.

Un an après la fin des combats de la Grande Guerre, le 11 novembre 1919 fut le premier de la paix retrouvée.

Désormais, le silence domine là où l’orage d’acier a tonné avec fureur. Il règne sur d’innombrables champs de batailles qui ont charrié un si long cortège de morts, de mutilés, de blessés et de traumatisés.

Les traités sont signés, l’allégresse de la Victoire s’est déployée dans une ampleur incomparable le 14 juillet 1919P1470213.JPG, l’état de siège vient d’être levé, la vie sociale et politique reprend ses droits, la démobilisation poursuit sa lente progression. Les Poilus retrouvent leur foyer, leur famille et leur commune. Ils découvrent une vie bouleversée, une France transformée par une épreuve de quatre années et par de profondes séquelles. Partout, le pays est traversé par la sourde évidence que rien ne sera plus jamais comme avant, que le retour à l’avant-guerre est impossible."

Le Sous-préfet a procédé à l'appel aux Morts en opération extérieure lors de l'année 2019.

La cérémonie s'est poursuivie par le dépôt des gerbes au monument aux Morts, l'appel aux Morts, le ravivage de la flamme et l'exécution des hymnes nationaux par l’Harmonie municipale.

Les officiels ont salué les porte-drapeaux, avant que l'ensemble des participants rejoignent la salle des fêtes en cortège.

Yann Dugard, le maire de Vouziers, a prononcé un discours, en soulignant l'importance de la mémoire historique et en  répétant la force d'espoir représentée par l'amitié entre les nations, idée qui a particulièrement marqué le centenaire de l'armistice en 2018. Il a distribué aux personnalités présentes un exemplaire de l'ouvrage commémoratif des cérémonies de novembre 2018 dans notre ville.

 

P1470205.JPG

Des Vouzinois nombreux à ce rendez-vous mémoriel.

P1470214.JPG

Dépôt de gerbe par le maire de Vouziers et sa première adjointe.

P1470261.JPG

Le Sous-préfet salue les porte-drapeaux.

P1470268.JPG

Les Sapeurs-pompiers défilent dans le cortège qui se rend à la salle des fêtes.

P1470272.JPG

L'Harmonie municipale arrive devant la salle des fêtes.

P1470297.JPG

La prise de parole de Yann Dugard.

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel