Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sine

  • Siné relaxé

    Siné a été chassé de "Charlie-Hebdo" pour une rubrique qualifiée par certains d'antisémite . Siné s'est toujours défendu de cette accusation, expliquant qu'il attaquait toutes les religions, en particulier leurs extrémistes .

    Le billet en question mettait en cause le fils de Nicolas Sarkozy et Siné (photo ci-dessous) qualifiait d'opportuniste sa supposée conversion au judaïsme pour épouser2009_02_24_sine.jpg l'héritière de la maison Darty .

    La cour de Lyon a relaxé ce jour le polémiste dans un arrêt très longuement motivé, qui donne la priorité à la liberté d'expression et à la caricature par rapport aux religions . Voici le compte-rendu du site "arrêt sur image" :

     

    Le tribunal correctionnel de Lyon a relaxé Siné, attaqué par la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) pour incitation à la haine raciale, estimant que le dessinateur "ne 998573-1249513.jpgcreus[ait] pas le préjugé antisémite".

    Une chronique parue dans Charlie Hebdo le 2 juillet 2008 avait lancé la polémique sur le caractère supposé antisémite d'une remarque de Siné à propos de l'ascension de Jean Sarkozy. Mais contrairement à l'interprétation de la Licra, le président du tribunal de Lyon a déclaré ce mardi, au rendu du délibéré (le procès s'était tenu fin janvier 2009) : "Le tribunal considère que (Siné) s'est autorisé à railler sur le mode satirique l'opportunisme et l'arrivisme d'un homme jeune, engagé sur la scène politique et médiatique (...) Il ne creuse pas le préjugé antisémite."

  • Sine, Charlie Hebdo : pourquoi tant de bruit ?

    quete.jpgLa phrase de Sine qui a provoqué la réaction de Val (directeur de Charlie-Hebdo) ne méritait certainement pas tout le bruit  qu'elle a suscité .mosquee2.gif

    Si les écrits de tout le monde devait être épluchés avec une telle minutie, concernant l'antisémitisme, l'homophobie, le racisme, la xénophobie, le sexisme et j'en passe, les comités de censure auraient du travail pour quelques siècles . La liberté de la presse et de la pensée sont inséparables d'excès, et la justice doit pouvoir se saisir des plus graves . Que des bien-pensants s'auto-proclament juges constitue une dérive qui peut vite se retrouver liberticide . Est-ce moins dangereux que de laisser percer des possibles sous-entendus ?

    Voici quelques liens vers des commentaires qui nous semblent bien éclairer la question .

    Edwy Plenel dans mediapart 

    Jean-Marie Laclavetine 

    Gérard Filoche 

    Avec tout cela, et les liens contenus dans ces articles eux-mêmes, on peut espérer que vous êtes capables de vous faire une opinion . 

    «Il n’y a pas de milieu entre la servitude et la licence de la presse… Pour recueillir les biens inestimables qu’assure la liberté de la presse, il faut savoir se soumettre aux maux inévitables qu’elle fait naître» (Tocqueville, cité par E Plenel) .

     

  • Sine répond à Charlie-Hebdo

    sine_new.jpgSine se retrouve "de facto" à la porte de Charlie-Hebdo, car le directeur de ce journal (Val) a jugé que la dernière tribune de Sine était antisémite, et que le journal risquait un procès . Quand on sait ce que Sine a pu écrire ou dessiner contre l'armée, les religions ou les gens au pouvoir, il est difficile de voir dans ses propos incriminés autre chose qu'une outrance contre le fils Sarkosy, pas d'une nature antisémite évidente . Il fait dans la provocation et dans l'excès en permanence, c'est son style que l'on est pas obligé d'apprécier . Quand à savoir s'il est par ailleurs antisémite, il ne faudrait pas aller jusqu'au procès d'intention . Pour juger de son état d'esprit, voici sa dernière chronique, non publiée par Charlie-Hebdo .

    Lire le texte de Sine

  • même pas drôle

    Les humoristes finissent parfois mal, et ne font plus rire grand'monde . C'est le cas de Dieudonné, qui est passé d'opposant farouche au Front National à voisin de palier (même "persécution" de la part de ceux qui ne voudraient pas entendre LA vérité qu'ils détiennent) et maintenant voici Le Pen parrain de la fille de Dieudonné . Ce n'est pas un simple événement familial, mais bien la confirmation du virage à 180° de l'humoriste .

    Dans son dernier spectacle (des extraits sont en ligne sur différents sites) il confirme par le choix de ses commentaires son virage pro FN et antisémite . C'est un peu triste de le voir prendre cette voie, mais ce ne sera ni le premier, ni le dernier à soutenir l'insoutenable par opportunisme ou par dérive de convictions dévoyées .

     

    1991%20Comite%20pour%20la%20Paix%20Dessin%20de%20Sine%20Arretez%20la%20Guerre.jpgDans le même temps ou presque, Siné est renvoyé de Charlie Hebdo, pour un motif semblable , l'antisémitisme . Le texte litigieux est ambigu, mais Siné est un habitué des charges violentes contre toutes les religions . Il faudrait pouvoir disposer d'autres éléments pour porter un jugement clair . N'en disposant pas d'évidents, on peut quand même regretter cette rupture entre deux "monuments" de la caricature et de la polémique que sont Charlie-Hebdo et Siné .