Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ford

  • Restons optimistes

    Les responsables divers et variés nous disent souvent"restez optimistes","il y a des raisons d'espérer"," vous avez des atouts", etc..

    Nous, qui sommes un peu irresponsables, on a parfois un peu de mal à suivre ce tempo . Nous sommes réalistes, et dans la réalité il se trouve ford-model-t-001.jpgparfois des raisons d'espérer, parfois des raisons de se  décourager .

    On se demande souvent où ces conseilleurs vont trouver cet optimisme permanent qu'ils conseillent aux autres . Peut-être dans des stages de communication, puisque cette discipline semble prendre une place privilégiée chez tout responsable de quelque envergure.

    Le responsable marketing de Ford aux Etats-Unis ne manque pas d'optimisme . Les ventes de sa marque chutent de 20% sur un an, et il trouve des raisons de rester optimiste : les autres constructeurs ont chuté d'avantage . Voilà une belle leçon qu'il donne aux grincheux permanents :

     

    Le constructeur automobile américain Ford a terminé l'année 2008 sur une chute de 32,4% sur un an de ses ventes de voitures neuves aux Etats-Unis en décembre, couronnant une année marquée par un recul de 20,7% au total. Ford a vendu au total 139.067 voitures neuves en graphic-evolution-prix2.jpgdécembre, contre 205.685 en décembre 2007. Sur l'année, le total de voitures vendues s'élève à 1,98 million, contre 2,5 millions en 2007.  Ford a trouvé des raisons de se réjouir notamment dans l'accroissement de sa part de marché, le troisième en trois mois, avec 14,6% du marché (+0,7% par rapport à l'an dernier). Les ventes de ses concurrents fondent en effet encore plus rapidement que les siennes. "C'est une façon solide de finir une année difficile", s'est réjoui le responsable du marketing et de la communication de Ford, Jim Farley.