Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dégage

01-DILEM-ALGERIE-URNE-e1576156407648.jpg

Dessin de Dilem (Algérie)

 

12 décembre : les algériens sont appelés à voter pour des élections présidentielles anticipées. Neuf mois après la démission d’Abdelaziz Bouteflika suite à une mobilisation inédite de la population (mouvement Hirak), une majorité des algériens contestent une élection qu’ils perçoivent comme un piège : le pouvoir militaire (incarné par le général Gaïd Salah, chef d’État-major depuis 15 ans), omniprésent, est accusé de perpétuer un système dont les algériens ne veulent plus

Écrire un commentaire

Optionnel