Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conseil municipal du 23/09/2019

Ce lundi, le Conseil municipal de rentrée s'est tenu dans la salle Bellevue. Il s'agit probablement de la dernière fois que cette salle est utilisée à cette fin, puisque les travaux de la mairie sont sur le point de se terminer. C'est ce qu'a annoncé Sophie Braquet, la directrice des services techniques, à qui le Maire avait P1460654.JPGdonné la parole dans le cadre des informations qu'il délivre en début de séance.

On a également appris l'arrivée de la nouvelle bibliothécaire, qui sera présenté au Conseil lors de sa prochaine séance.

Une minute se silence a été observée pour les disparus de l'été, en particulier Françoise Busquet, ancienne élue et responsable associative décédée en juillet (voir notre note du 17.07)

Les autres points d'information concernaient la vente de matériel de réforme aux services techniques, la démarche de renouvellement du label ville sportive, la mise en place d'un repas végétarien hebdomadaire au restaurant scolaire.

Enfin, comme nous vous l’avons indiqué dans la note de ce lundi, le Maire a fait le point sur le report de la rentrée au nouveau pôle scolaire.

L'ordre du jour comportait plusieurs points concernant les finances, d'importance relativement mineure, qui ont été validés à l'unanimité.

Deux points d'urbanisme ont été présentés ensuite :

  1. une convention pour les sentiers de randonnée. Deux boucles vont être mises en place dans notre secteur, une vers la Chambre aux Loups et Savigny, une autre vers Condé et Vrizy. La convention précise le rôle de chaque partenaire dans l'entretien des sentiers.
  2. Le marché d'aménagement de l'extension du lotissement "La Garenne" a été validé.

Concernant les travaux, des avenants aux marchés pour la rénovation de la mairie et pour la construction du pôle scolaire ont été votés. L'opposition s'est étonnée publiquement de certains dépassements, parfois liés à des imprécisions dans les études préalables.

Plusieurs rapports sur le prix et la qualité du service ont été présentés, concernant la distribution d'eau et le service d'assainissement. Concernant les branchements en plomb, le mystère sur l'accroissement de leur nombre reste entier. L'opposition avait soulevé ce point lors d'un précédent conseil, Veolia n'aurait pas donné de réponse depuis.

Enfin, le rapport d'observation de la Chambre régionale des comptes a été présenté. Ce rapport note que la commune "dispose de marges de manœuvres fiscales réduites". Des remarques sont faites sur la gestion des immobilisations et sur celles des marchés publics.

P1460659.JPG

Commentaires

  • La démonstration d’un manque de dynamisme

    Le conseil de lundi dernier a à nouveau bien illustré la politique menée par l’actuelle majorité. En effet, la plupart des délibérations de ce conseil ont consisté en des décisions sur des « affaires courantes ». Très peu de projets ont été abordés : le pôle scolaire a été évoqué mais sans malheureusement de débat, les travaux de mise en accessibilité de l’hôtel de ville qui est une obligation imposée par la loi, et le lotissement « La Garenne II ».
    Force est de constater que nous assistons depuis 6 ans à une « politique de gestion » qui consiste juste à maintenir et entretenir ce qui existe. Je m’interroge sur le fait de savoir si cela est vraiment un bon choix ?
    La population de Vouziers baisse année après année et cela risque d’avoir des conséquences très négatives. C’est un effet « boule de neige » qui risque de se produire. En effet, le fait d’avoir moins de population va entraîner une baisse de la consommation, ce qui aura un impact sur nos commerçants. De plus, cela pourrait entraîner une remise en question de nos services publics, moins d’animations, … .
    D’ailleurs ce type de politique, nous le voyons bien, motive de moins en moins nos élus. En effet force est de constater qu’à chaque conseil, le nombre d'absents est important. .
    Par rapport à ce constat, je pense qu’il faut arrêter cet immobilisme qui sera néfaste pour l’avenir de notre ville et il y a peut être la nécessité d’avoir à Vouziers un nouveau souffle, ayant pour projet de mener une politique beaucoup plus volontariste en matière de développement économique, environnement, animations, soutien aux associations, vis-à-vis de la jeunesse, en matière de démocratie participative, … . Ce n’est pas une chose impossible, il suffit de regarder ce qu’il se passe dans d’autres communes ayant un nombre d’habitants comparable à Vouziers.
    Les municipales approchant à grands pas, ce nouveau souffle est peut être envisageable …

Écrire un commentaire

Optionnel