Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Climat, justice sociale – Sortons Macron !

Communiqué d'Action Non-Violente ANV-COP21 Ardennes, le mercredi 29 Mai 2019,

Ce Mardi 28 Mai en fin d‘après-midi, à la Mairie de Guignicourt sur Vence,Poix Terron et Omont, 9 citoyen•ne•s impliqué•e•s pour la cause climatique et membres du groupe d'Action Non-Violente ANV-COP21 Ardennes se sont emparés du portrait officiel du président Emmanuel Macron. Ces Ardennais sont entrés dans la Mairie de Guignicourt sur Vence durant ses horaires d‘ouverture, dans le calme, expliquant vouloir décrocher le tableau pour signaler l'absence de politique climat du gouvernement français. Cette action symbolique vise à dénoncer l’inaction d’un président Macron se contentant de slogans et de grands débats face à l’urgence climatique et sociale. Brandissant une banderole indiquant « Climat, justice sociale, sortons Macron ! ». Ils se sont ensuite rendus à la mairie de Poix Terron où le maire, Jean-Marie Oudar, soutien le message d’ANV COP21 et leur actions. Ils ont remplacé le portrait officiel par une silhouette vide du président, sur laquelle on peut lire « Urgence sociale et climatique, Où est Macron ? ». Ils se sont ensuite rendu à la Mairie d’Omont où Jean Paul Terrisse les attendaient pour décrocher avec eux le portrait du Président de la République. Il souhaite soutenir publiquement les actions menées et dénoncer l’inaction gouvernementale en matière de justice climatique et social.

Après trois interventions similaires à Bar-lès-Buzancy, Warcq et Belval, et toujours en réaction à l‘absence de réponse politique de la part du gouvernement français à l‘urgence climatique, le collectif ANV-COP21 Ardennes a procédé à ces 3 nouvelles réquisitions. L’action de ce jour est en écho au premier procès de 6 militants pour la campagne « Sortons Macron » à Bourg en Bresse. Pour leur montrer notre soutien, nous poursuivons les décrochages. 17 portraits ont été réquisitionnés sur l’ensemble de la France hier. Malgré la répression : 10 procès pour 36 personnes sur tout le territoire français, nous n’avons pas peur, c’est un monde à +4C si nous ne faisons rien qui nous effraie.

Un appel national a été publié le jeudi 23 Mai à la multiplication de ces décrochages des portraits présidentiels pour atteindre 125 portraits – correspondant aux 125 jours dont il a suffi à la France pour dépasser son empreinte écologique – et ce avant le Sommet du G7 qui aura lieu du 24 au 26 août à Biarritz.
L’objectif sera de dénoncer à cette occasion-là, devant les 3500 journalistes venus du monde entier, que la politique nationale du président en matière d’environnement et de justice sociale ne correspond en rien à ses grands et beaux discours internationaux, dans lesquels il se positionne comme leader mondial du climat.

climat,anv-cop21,macron,décrochage

Devant la Mairie de Guignicourt sur Vence

Écrire un commentaire

Optionnel