Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Prochain ciné-débat d'ATTAC mardi 21 mai

60364050_2263541277242798_6301395671014440960_n.jpg?_nc_cat=110&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=57e9d3351d145fa84b22465b79c6173e&oe=5D777CDD

Voici une critique du film parue sur le site abusdecine.com

(…)

Ce film est un document rare car il incarne un journal qui n’a pas d’existence physique. Ainsi, bien que Médiapart soit constitué d’articles en ligne, immatériels, il s’agit pour le film de donner un corps à ce collectif, à ces femmes et à ces hommes qui œuvrent pour informer. C’est aussi un document rare car il saisit ce temps de la vie politique si particulier qu’est la campagne présidentielle, et quelle campagne présidentielle que celle de 2017, où, selon la formule d’un des fondateurs du journal, Edwy Plenel, « rien ne s’est passée comme prévu ».

Le film fait le choix de ne pas présenter les acteurs qu’il met en scène. C’est un collectif de jeunes et de moins jeunes, unis autour d’une croyance commune, mais de sensibilités politiques différentes. Ce sont de grandes tablées où chacun a son mot à dire sur les publications du jour. Ce sont les titres des articles, l’écrit qui présente parfois les auteurs.

Le film prend le temps de faire quelques portraits, d’avoir des moments plus intimes de réactions, de pauses, quand il faut faire face à des défaites ou à des retournements inattendus. En témoigne cette séquence très poignante où se lit le désespoir de Lénaïg Bredoux quand elle parle du changement profond du vote.

Un documentaire à voir pour ceux qui veulent explorer les arcanes d’une rédaction, pour découvrir le métier de journaliste, en particulier dans un temps unique comme celui de la campagne présidentielle. Un film qui peut redonner confiance dans le métier en question, mais aussi dans la nécessité de s’informer, de rester présent et à l’écoute, pour pouvoir penser et faire des choix éclairés.
Thomas Chapelle

 

Un lien vers la bande annonce (cliquez ici)

 

hqdefault.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel