Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La condamnation de Cédric Herrou : une insupportable dérive politique de la justice

Communiqué LDH suite à la condamnation en appel de Cédric Herrou à 4 mois de prison avec sursis

Communiqué LDH

En condamnant Cédric Herrou, la Cour d’appel d’Aix-en-Provence montre qu’elle a parfaitement intégré la volonté politique du gouvernement d’interdire l’aide aux réfugiés en faisant de la solidarité un instrument de la répression.

Alors que, dans le même temps, le préfet de région interdit, impunément, aux réfugiés de déposer leurs demandes d’asile, un homme, soucieux du sort de personnes dans le plus grand dénuement, est poursuivi et condamné.

La LDH dénonce cette situation et assure Cédric Herrou de sa totale solidarité.

Paris, le 8 août 2017

 « C’est une peine d’avertissement, si vous êtes à nouveau condamné vous courez le risque que cette peine soit mise à exécution », a déclaré le président du tribunal à la cour d’appel d’Aix-en-Provence. « Ils n’ont qu’à me mettre en prison, ce sera plus simple (…) je continuerai à me battre dans la prison », a réagi Cédric Herrou, qui a annoncé qu’il allait se pourvoir en cassation. (source Le Monde )

herrou-migrants-frontieres-loi-1200x728.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel