Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Grosse manif pour grosse colère.

Il y avait beaucoup de monde ce matin dans les rues de Vouziers pour demander le maintien du service d’accueil d'urgences. A l'appel de la section UNSA de l'hôpital, plusieurs centaines de personnes se sont réunies rue Gambetta dès 9 h 30. Après les prises de parole des responsables locaux, le cortège a parcouru les rues de la ville jusqu'à 11h 30.

Vous pouvez revoir l'appel à la manifestation sur notre note du 19 février.

On peut chiffrer le nombre des manifestants à 600, même si personnellement nous n'avons pas réussi à les compter précisément. Le cortège était très dynamique, avec musique et slogans repris en cœur. On notait beaucoup de jeunes dans le cortège, en particulier parmi le personnel soignant.

Malgré le peu d'expérience des organisateurs pour des manifestations de cette ampleur, aucun incident n'a été signalé tout au long de la matinée. Malgré la gravité du sujet, une convivialité et une ambiance détendue prévalaient dans le cortège. On a pu remarquer la prarticipation d'élus avec leur écharpe tricolore, entre autres le maire de Vouziers était présent place Carnot.

Nous vous proposons un compte-rendu en images dans la suite de cette note.

P1560294.JPG

Arrivée du cortège sur la place Carnot

P1560297.JPG

Une pause en musique au milieu du marché hebdomadaire.

P1560311.JPG

La section locale de la Ligue des Droits de L'Homme soutenait l'initiative.

P1560302.JPG

L'ambiance musicale et festive était bien assurée par des artistes locaux.

P1560317.JPG

Une vue de la foule, en redescendant la place Carnot.

P1560323.JPG

La tête du cortège descend la rue Gambetta.

P1560330.JPG

La Sous-préfecture a été décorée, mais les grilles sont restées fermées.

P1560334.JPG

La nouvelle Sous-préfète a été interpelée de loin par les manifestants.

P1560335.JPG

Prise parole avant une minute de silence devant la Sous-préfecture.

P1560350.JPG

Arrêt devant l'Hôpital, où le véhicule du SAMU a rejoint le cortège sur quelques centaines de mètres.

P1560366.JPG

Passage devant l'EHPAD les tilleuls, dont la survie est également menacée.

P1560375.JPG

Les forces de gendarmerie étaient mobilisées en nombre, elles sont intervenues uniquement pour régler la circulation.

P1560376.JPG

La représentante du syndicat UNSA et Jean-Luc Warsmann se sont mis en évidence lors de cette manifestation. Vous retrouverez des vidéos de cette journée sur notre page Facebook, avec entre autres la prise de parole du député.

P1560392.JPG

Cette journée laissera des traces, une telle mobilisation devrait forcer les décideurs à revoir leur copie.

Commentaires

  • Merci Jean-Luc, ce reportage me permet de vivre à (grande) distance cette très belle manifestation. Ça fait chaud au coeur et on en a tous besoin !

Écrire un commentaire

Optionnel