Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

À Lampedusa, des centaines de migrants venus d’“autres Afghanistan”

Publié par "Courrier International" le 28.08.2021.

Près de huit cents personnes sont arrivées en l’espace d’une seule journée à Lampedusa, rapportent les médias italiens. Son maire rappelle que les moyens de l’île sont déjà débordés et que la catastrophe que vit l’Afghanistan ne doit pas faire oublier les autres zones du monde dont les populations connaissent une situation de détresse.

Comme le précise le Corriere, à leur arrivée, les migrants ont reçu une assistance médicale des équipes de Médecins sans frontières, dont la responsable s’est inquiétée : “Beaucoup d’entre eux portent des traces de violences et de coups”, vraisemblablement subis pendant leur séjour dans des camps de détention en Libye.

Après avoir été soumis à un dépistage du Covid-19, une partie d’entre eux ont été conduits au centre d’accueil de Contrada Imbriacola, sur l’île, qui compterait quelque 1 400 personnes pour une capacité de 250.

“Une fois de plus, notre île s’apprête à devoir gérer seule la charge de l’accueil humanitaire, a souligné le maire Totò Martello, cité par les médias italiens. Je suis le premier à dire qu’il faut soutenir, à tout niveau, l’engagement de la communauté internationale face au drame que vit l’Afghanistan, mais il faut aussi rappeler qu’il y a d’autres pays, d’autres territoires, où sont violés chaque jour les droits humains, les droits fondamentaux des personnes, comme le droit à la santé, à l’instruction, à la nourriture.” Et de plaider :

Il nous faut mettre en lumière les ‘autres Afghanistan’ et garantir à ces populations aussi des couloirs humanitaires gérés par les institutions internationales.”

rtxgc0xn.jpg?itok=9gjt4zdX

Écrire un commentaire

Optionnel