Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Camp Climat 2019 : le mouvement climat confirme sa montée en compétence

Communiqué d'Alternatiba le 13.09.2019

Le Camp Climat organisé par Alternatiba, les Amis de la Terre et Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) à Kingersheim (Alsace) s’achève sur un bilan extrêmement positif : pendant douze jours de formations, plus de mille participants, majoritairement jeunes, ont suivi un programme axé sur la mise en pratique immédiate et le partage de stratégies. Ce pari audacieux confirme la montée en puissance et en compétence du mouvement climat. Dans un contexte de catastrophes climatiques qui marquent l’été 2019 (incendies massifs, tempêtes de grêle au Mexique…), l’exercice aura permis de préparer une rentrée militante qui s’annonce chargée.

300 sessions de formations 

Du 1er au 10 août, les participants ont pu assister à des formations assurées par 155 intervenants bénévoles sur différentes thématiques de la mobilisation climat. Un programme diversifié allant des techniques de blocage non-violentes à l’élaboration d’une stratégie, en passant par l’usage des réseaux sociaux ou la réalisation de banderoles. Ces ateliers étaient complétés par des tables rondes politiques, où différentes personnalités comme Didier Lestrade, fondateur d’Act Up-Paris, ou encore Cyril Dion, réalisateur, ont pu échanger sur la désobéissance civile, la construction d’un récit mobilisateur ou encore les luttes locales. Grâce à une organisation collective minutieuse, le Camp Climat a fonctionné sur la base du bénévolat de tous les participants, permettant notamment de servir en moyenne 1 800 repas par jour, d’assurer une ambiance bienveillante et de proposer un programme ouvert à tous chaque soir.

Une simulation d’action de masse à 700 personnes

Les compétences acquises ont été mises en application lors d’une simulation d’action géante de désobéissance civile. Les activistes avaient pour objectif de bloquer un sommet international fictif, face à des figurants dans les rôles de chefs d’Etat, de PDG de multinationales ainsi que des forces de l’ordre. Cet exercice a permis aux militants climat de s’entraîner pour accélérer et renforcer les prochaines mobilisations. 

Une rentrée chargée 

Les militants se donnent déjà rendez-vous fin août pour les mobilisations autour du G7 qui se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août. Une marche des portraits présidentiels réquisitionnés ces dernières semaines dans les mairies par ANV-COP21 aura lieu dans le vieux Bayonne le 25 août. Elle sera suivie d’une conférence de presse en présence de personnalités qui feront le bilan de la politique climatique et sociale du gouvernement Macron.

En amont du sommet des Nations Unies sur le climat du 23 septembre, les jeunes appellent à une grève généralisée pour le climat avec les syndicats le vendredi 20, suivie le samedi 21 par une manifestation nationale pendant laquelle des marches et des actions sont prévues. 

La fréquentation du Camp Climat confirme le changement d’échelle du mouvement climat et la détermination de plus en plus de personnes à passer à l’action.

Capture-du-2019-08-13-09-53-48.png

Écrire un commentaire

Optionnel