Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Copieux menu au Conseil de Communauté de décembre.

Est-ce l'approche des fêtes de fin d'année qui a justifié l'importance de l'ordre du jour du dernier Conseil de Communauté de l'Argonne Ardennaise ? C'est en partie vrai, puisque de nombreuses résolutions devaient être votées avant la fin de l'année. Et la prochaine réunion est programmée au 13 février, c'est-à-dire dans pratiquement deux mois.

En plus des 9 points inscrits à l'ordre du jour, les délégués ont bénéficié d'une présentation de la part du Capitaine Arbez-Gindre, commandant la compagnie de Vouziers, au sujet de la délinquance dans le secteur qu'il gère.

Il a dressé un tableau rapide des constats et des résultats 2018 comparés à ceux de l'année précédente.

Au global, 729 crimes et délits ont été constatés, chiffre stable par rapport à 2017. Le taux de résolution est mesuré à 56 %, en hausse.

Dans le détail, le Capitaine Arbez-Gindre regroupe les crimes et délits en 3 catégories :

  • Les atteintes aux personnes

Elles sont en diminution, avec 105 affaires contre 137 l'année passée. Par contre les cambriolages augmentent, avec des équipes spécialisées venant de l'extérieur. Les affaires relevant de la tranquillité publique semblent en diminution.

  • La Police de la route

On note une diminution des accidents et des tués sur les routes. Les principales causent retrouvées sont l'alcool, les dépassements dangereux et la vitesse excessive.

  • La Police de sécurité au quotidien.

Le Capitaine Arbez-Gindre a expliqué qu'il souhaitait que ses hommes renouent d'avantage de contacts avec la population, d'autant que l'effectif a été assez largement renouvelé dans l’arrondissement. Il a développé le concept "d’intelligence territoriale", qui permet de mieux connaître le terrain et ses habitants.

Suite à un questionnement de Benoit Singlit, il a donné quelques éléments de réponse au sujet du trafic de stupéfiants. Celui-ci persiste dans le secteur, étant notamment favorisé par la proximité des frontières. Plusieurs affaires ont eu des résultats positifs, mais les réseaux se reconstituent rapidement.

 

Après cette présentation, l'ordre du jour a pu être étudié par l'assemblée. Les différents points n'ont pas fait l'objet de longs débats, peu de questions ont été posées par les délégués. Seul Frédéric Mathias, le Maire de Boult-aux-Bois, s'est singularisé en questionnant à de nombreuses reprises celui ou celle qui présentait le sujet à étudier. Voici les ponts à retenir :

  • Le tarif de la redevance d'enlèvement des ordures ménagères restera inchangé. La hausse des charges sera compensée par la baisse du poste entretien des camions (ils sont neufs), et par une rationalisation de certaines collectes de tri (cartons, palettes,...).

 

  • En affaires économiques, un Pacte Offensive Croissance Emploi (POCE), est en étude avec la Région. Il devrait permettre un soutien aux initiatives locales dans ce domaine. L'association "Dynamic Argonne" qui regroupe les commerçants locaux sera aidée financièrement dans sa volonté de relancer un dynamisme dans ce secteur. La relative faiblesse humaine de cette association a été soulignée, même si le Maire de Vouziers, Yann Dugard a fait état de l'engagement de nombre de professionnels derrière l'équipe dirigeante. Enfin, l'entreprise qui occupe une cellule dans la pépinière de la zone sera autorisée à en occuper une deuxième et à s'y maintenir 3 années de plus, du fait de sa reprise par ARCOMET

 

  • Le contrat local de santé a été approuvé à travers ses fiches actions, qui font appel à de nombreux partenaires.

 

  • Divers points ont été approuvés en affaires financières, dont le renouvellement de la convention avec l'Université de Reims pour l'occupation des locaux du CERFE à Boult-aux-Bois.

 

  • En affaires de personnel, on retiendra la création d'un emploi permanent d'animateur économique.

 

  • En ce qui concerne l'Administration générale, la mutualisation avec la commune de Vouziers a nécessité le vote de plusieurs délibérations.

 

  • Enfin, l'assemblée a confirmé le vote de la présidence et de la vice-présidence du GAL qui gère les projets LEADER en coopération avec la communauté de communes.

 

  • En question diverse, les difficultés rencontrées avec La Poste pour la distribution du courrier ont été évoquées.

 

 

P1420458.JPG

 

 

 

 

Commentaires

  • les actes de vandalisme ne doivent pas diminuer , il y a un mois j'ai retrouvé ma voiture avec les 4 pneus ouverts au couteau , j'ai déposé plainte , depuis je connais les auteurs , j'attend que la justice passe mais je suis sans illusion les vandales sont sans revenu !!!!!! il y a un peu plus de 8 jours des méfaits étaient commis dans la nuit de samedi à Dimanche dans la rue de Condé , il ne fait pas bon avoir sa voiture dehors en centre ville

  • La Poste: un service chaotique!
    Il y a des constats impitoyables à propos de la fonction de service public de la Poste. Je reçois dorénavant mon courrier entre 14h et 15 heures chaque jour.Il est même arrivé de le recevoir en 2 fois! J'étais abonné à Libération : le journal m'était livré avec retard, parfois de plusieurs jours, 2 à 3 fois par semaine. Par exemple le journal du samedi-dimanche, en double pagination m'arrivait le mardi avec en plus celui du lundi. Insupportable! Mes réclamations, une enquête postale demandée par le journal n'ont rien amélioré. J'ai du me désabonner. J'ai contacté Le Monde dont le service clients m'a assuré qu'après bien des conflits avec La Poste, le service était enfin convenable.Je me suis abonné et j'ai constaté que cette affirmation était infondée car là encore les livraisons du journal furent chaotiques. Je viens de résilier mon abonnement.Ne parlons pas des lettres avec timbre prioritaire mettant 10 jours pour attendre un destinataire en France. La Poste questionnée à ce propos déclare que les délais d'acheminement affirmés par son service courrier ne sont qu'indicatifs et que tout est normal.Les prix sont devenus exorbitants, et simultanément les services se dégradent. Cherchez la cohérence. Je ne mets pas en cause les salariés, les facteurs en particulier, qui eux-aussi sont victimes de ces errements. Quant à la qualité écologique des services, il y a beaucoup à dire. Vous avez sans doute vu la livraison du courrier au porte à porte avec un véhicule jaune dont le moteur tourne en permanence et sur lequel est écrit" conduite écologique"! Pour les blagues, La Poste reste au Top!

  • à propos de la poste cet été je poste une carte d'anniversaire pour Vivier - au Court elle arrive une semaine après , une autre carte d'anniversaire toujours pour le même endroit arrive du Portugal en 3 jours , la même semaine et le même affranchissement : tarif "rapide"....... je poste très peu c'est tellement cher et peu rapide , il faut être obligé!!

  • à titre d'info : je viens de téléphoner à la mairie il y a un cahier de doléances à la disposition des citoyens , vous pouvez vous rendre en mairie pour y porter vos doléances comme partout en France

  • Cahier de doléances ouvert.
    Je suis allé ce matin à l'accueil de l'hôtel de ville et j'ai ouvert le cahier de doléances. Je m'y suis exprimé librement et j'ai signé ma lettre. J'espère que les suivants signeront également et qu'aucune expression ne restera anonyme. Citoyens, vous avez le droit de doléances, ne l'ignorez pas!

  • moi je remplirais le cahier de doléances en début d'année , mon texte est préparé et la signature sera en bas de mon texte

  • Vous croyez sérieusement que vos doléances seront écoutées, voire même seulement lues??? !!!
    C'est une pantalonnade...
    Vive Macron ! Vive le saucisson !

  • ce qui est certain c'est que si le cahier de doléances est seulement posé à la mairie sans aucune PUB auprès de la population il risque de ne pas être bien garni , la mairie pourrait communiquer sur son site et sur le panneau lumineux de la Place Carnot , c'est un minimum de sa part

  • ne rêvons plus...le couilles, ça pousse pas !

  • Mais que veut-on au juste?
    Nous savons combien la vie de nos compatriotes , au dessous du seuil de pauvreté est inacceptable avec elle est invivable! Il faut d'abord améliorer leur vie quotidienne. Ensuite, il faut améliorer notre démocratie. Mais attention! Quand on s’intéresse de près aux sociétés des pays proches ou/et amis, Iles britanniques , Allemagne, Amérique, Russie, on constate que notre modèle est exceptionnellement solidaire bien que nous le contestions sans cesse. Quand on garde en mémoire les modèles alternatifs au capitalisme dans l'Histoire, on se dit , qu'à part la sociale démocratie, on n'a guère trouvé mieux. Et nous vivons dans une sociale démocratie. Sauf pour les populistes qui trouvent que tout est simple et qu'il suffit de, revendiquer est une chose mais proposer des solutions viables en est une autre. En simplifiant les données de la situation, en exigeant toujours plus ou toujours autre chose, les gilets jaunes, sont dans une spirale stérile.Si les cahiers de doléances ne sont pas utiles pour ouvrir un vrai débat, que proposer d'autre? Les gilets jaunes ne peuvent prétendre détenir la vérité en tout. Ils ne peuvent prétendre que toutes leurs revendications sont judicieuses, réalistes, réalisables. Des millions de citoyens français existent à côté des gilets jaunes, il ne faudrait pas qu'ils les ignorent. Les ronds-points peuvent aussi symboliser des lieux où les gens passent sans se rencontrer sauf pour celles et ceux qui les occupent. Et ceux qui passent sont bien plus nombreux que ceux qui y campent. Aujourd'hui le mouvement a des conséquences graves , lourdes à supporter et par qui? Oui, par qui? 10 morts sont à déplorer. Est-ce acceptable? Je crains le populisme tout autant que je refuse toute forme de violence.Engageons le débat . Il sera temps ensuite d'exiger que ses conclusions, que les idées avancées soient prises en compte. Mais là encore, ne soyons pas démagogiques! La parole d'un citoyen, ses revendications ne sont pas forcement meilleures que la parole d'un élu, que les conclusions de son travail, de sa confrontation aux réalités.Pour qu'on m'entende il faut bien que je m'exprime. Mais il me semble que cela fait peur à certains! Cherchez l'erreur!

  • à voir comment nos élus s'arrangent entr'eux pour changer les lois, voir la constitution pour leurs petites affaires, il me semble bien que la démocratie est au fond du trou (on repense au référendum de 2005 par exemple).
    Si la parole d'un citoyen n'est pas forcement meilleure que la parole d'un élu, l'inverse est tout aussi vrai...la grande différence entre lés élus et le petit peuple, est que les 1ers se gavent et s'engraissent sur le compte des seconds.

  • Le peuple a les élus qu'il mérite puisque c'est lui qui les élit!

  • Pour réduire la pauvreté il faut des emplois, la seule solution pour venir à bout du chômage de masse; agir au niveau de l'Europe où il va falloir renverser la table au prochaine élection du mois de mai.
    Il faut mettre en place des échanges équilibrés entre les pays, j'importe 100 j'exporte 100 et je taxe le surplus d'importation. Il faut arrêter la mondialisation à outrance ou nous finirons tous pauvres et esclaves.
    Alors tous aux urnes le 26 mai 2019 pour renverser la table. Attention élection à 1 tour.

  • Belle idée, simple, logique ,mais...
    Cette logique de bon sens, semble-t-il,si elle s'avère judicieuse sera donc partagée par les Pays avec lesquels on commerce. Et alors elle s'écroule! La côte d'ivoire nous vend son cacao, elle accepte en retour le même montant de produits manufacturés et ensuite elle taxe. Les Etats -Unis, la Russie, la Chine, l'Inde limitent nos exportations. Quand aux pays producteurs de pétrole, très vite ils réduisent leurs livraisons et mettent à mal notre économie. Il y a heureusement des Pays qui nous achètent plus qu'ils nous vendent et d'autres à l'inverse. Ce sont les besoins , l'offre et la demande qui régissent le commerce international, organisé tant bien que mal par l'OMC, office mondial du commerce. Les pays pauvres ont droit de se développer, c'est légitime. Les pays plus riches doivent participer à cette marche en avant sans pour autant mettre leurs sociétés en déséquilibre social. Le problème est complexe. Il faut donc définir une stratégie mondiale pour trouver un compromis qui permette à la fois le développement des plus pauvres sans mettre trop en péril les économies plus florissantes. La mondialisation n'est pas un choix, c'est une réalité. À l'ère d'internet, se replier sur soi est inenvisageable.En ce moment, la Chine et les Etats-Unis en restent à une joute verbale quant à leurs échanges commerciaux. Les décisions de l'un entraineront une riposte de l'autre et ce combat sera funeste pour les deux! C'est pourquoi ni l'un ni l'autre ne s'y hasarde! Je veux bien renverser la table mais je suis pas sûr que je ne ferai que casser de la vaisselle et abimer du mobilier! De là à conclure qu'il ne faut rien changer, surtout pas. Méfions nous simplement des solutions proposées, simples, magiques et auxquelles personne n'a jamais pensé jusque maintenant!

Écrire un commentaire

Optionnel