Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

procès des attentats

  • Verdict du procès des attentats

    Éditorial de Cartooning for peace
    Le 16 décembre 2020 marque la fin d’un procès historique après trois longs mois d’audience, interrompus par la crise sanitaire et trois attaques terroristes qui ont endeuillé la France cet automne.
    La cour d’assise spéciale de Paris a condamné quatorze personnes reconnues complices des terroristes par des peines allant de quatre ans de prison à la perpétuité.
    En l’absence des auteurs des attaques de 2015 – Amédy Coulibaly et les frères Kouachy, abattus par les forces de l’ordre au moment des faits -, Richard Malka, l’avocat de Charlie Hebdo, dont la plaidoirie fera date, évoque dans un article paru dans Charlie Hebdo le « procès d’une nébuleuse » : « En tant qu’avocats des parties civiles, nous n’étions pas animés d’un esprit de vengeance, mais de la volonté de comprendre. Nous voulions que justice soit rendue. Elle s’est exprimée […] Ça a été le procès d’une nébuleuse. Mais le message de la justice est que toute personne qui participe, d’une manière ou d’une autre, à la nébuleuse du terrorisme encourt des peines de prison très sévères. »

    Lire la suite