Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

élus municipaux

  • Vouziers : dialogue détendu des élus avec les habitants

     

    La rencontre avec la population n'a pas attiré la foule ce soir au CPR.


    L'opposition municipale brillait même par son absence : pas un seul élu hors de la majorité n'était présent.

    Ceci, ajouté au petit nombre des participants ( une trentaine ), a permis un dialogue direct et plutôt décontracté avec les Vouzinois qui avaient fait le déplacement. La moyenne d'âge était assez élevée, CPR 01.2011.jpgce qui explique la nature des thèmes les plus abordés.

    En ouverture, le maire a rappelé les chantiers réalisés et ceux prévus pour l'année à venir.

    Nous n'e reviendrons pas sur ce qui a déjà été annoncé dans d'autres lieux (conseil municipal, vœux de début d'année.)

     

    Le maire a cependant insisté sur sa volonté de voir se réaliser l'EPAD au sein de l'hôpital. Cette structure d'hébergement pour personnes âgées devrait voir son avant-projet définitif se concrétiser en 2011. Le maire a regretté les retards pris, et a annoncé le départ du directeur du GHSA,  événement qui sera manifestement moins regretté.

    Il a confirmé la nouvelle implantation de Citroën près de la station Leclerc, et les agrandissements prévus de Fège, d’ARE et du centre Leclerc.

     

    A propos de la création d'une halte-garderie, il a rappelé qu'il entendait des reproches qui notaient trop de social et d'autres pas assez de social. Les responsables des Restos du Cœur et de la banque alimentaire ont confirmé l'existence de difficultés dans beaucoup de foyers, avec des situations dont il est difficile de se faire une idée sans les connaître de près.

     

    Les questions venant de la salle ont beaucoup tourné autour de cas d'incivilité : trottoirs non déneigés, chiens laissant leurs crottes, vitesse excessive, vol de fleurs, etc.

    Il a été répondu que des mesures avaient été prises dans ces domaines, mais que chacun restait responsable de son comportement, et qu'il était difficile de tout contrôler, à moins d'embaucher plusieurs policiers municipaux. Et il est moins certain que la charge financière de ces postes soit facilement admise par ceux qui se plaignent de ces incivilités.

    La circulation a été largement évoquée, avec des points noirs (la Providence, la rue Gallieni, ...). Le problème des tampons bruyants de la rue Bournizet devrait être très prochainement résolu.

     

    Si tous les problèmes n'ont pu être solutionnés ce soir, les présents semblaient au moins satisfaits d'avoir été écoutés.

     

    réunion quartier CPR 01.2011 027.jpg

     

     

    Un dialogue au plus près avec les Vouzinois .