Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Neuville-Day, de la Tortue au Donjon.

A l'occasion des journées européennes du patrimoine, l'ASPV a permis la découverte du village de Neuville-Day et de ses sites particuliers.

L'après-midi a débuté par une visite du moulin de la Tortue, ou tout du moins des vestiges qui en subsistent. Ce moulin a une longue histoire, qui s'arrête en 1918 avec sa destruction lors de la retraite de l'armée allemande, qui l'occupait depuis le début de la guerre.

Michel Coistia, membre actif de l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine du Vouzinois (ASPV) a servi de guide le long de cette visite. Il a illustré son propos de plans et de photos d'époque, qui permettaient de bien se représenter ce que fût ce moulin.

Il avait écrit un texte sur ce sujet dans la revue "Terres Ardennaises", en voici un extrait :

"Établi en 1813 par le sieur Nicolas Tortuyaux, habitant de Neuville-Day le moulin à farine s’accompagne d’une petite maison dite "du garde du moulin" (en cours de restauration). Dès l’automne 1816, il s’agrandit et passe à deux tournants c'est-à-dire à deux couples de meules actionnées par deux roues en dessus."

La suite de son histoire sera marquée par la construction du canal des Ardennes, qui va modifier le cours du ruisseau. La fin de son activité sera donc la grande guerre de 1914 1918, avec sa destruction lors du repli des armées allemandes en 1918.

Il persiste aujourd'hui les restes de la grande roue métallique, visibles depuis la voie qui longe le canal, et une maison attenante qui est en cours de restauration par le propriétaire des lieux.

Cette visite en présence de l'actuel propriétaire a été suivi par un public nombreux et attentif. Une partie de ces curieux d'histoire locale a pu ensuite découvrir le donjon de Day. Pour des raisons de sécurité, seuls des petits groupes de 15 personnes ont pu pénétrer à l'intérieur de ce témoin de l'architecture féodale ardennaise.

En fin d'après-midi, ce parcours patrimonial s'est terminé avec la visite de l'église du village. Cette église a été édifiée en 1962 par l'architecte Sibertin-Blanc en remplacement d'un édifice détruit lors de la Seconde Guerre Mondiale. Cette église en remplaçait déjà une autre construite en 1539. 

Ci-dessous des clichés de la visite du moulin de la Tortue.

P1590454.JPG

Le groupe, à l'écoute des commentaires.

P1590467.JPG

Le ruisseau qui permettait aux roues de tourner.

P1590474.JPG

1914 1918, l'occupation allemande, le moulin est encore présent.

P1590480.JPG

Les restes de la grande roue.

Écrire un commentaire

Optionnel