Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Petite rentrée pour le conseil municipal de Vouziers



Ce lundi, le conseil municipal de Vouziers siégeait pour sa séance de rentrée. Les élus ont retrouvé la grande salle de la mairie, délaissée depuis quelques réunions pour cause de pandémie : la salle des fêtes permettait de mieux respecter la distanciation sociale nécessaire. C'est donc toujours masqués, mais plus rapprochés les uns des autres que les conseillers ont délibéré sur les questions inscrites à l'ordre du jour.

En préambule, le Maire a donné quelques informations sur la vie municipale. L'annonce des décès de madame Haudecoeur (belle-mère d'Agnès Haudecoeur) et de monsieur Thirriard (père de Philippe Thirriard) a donné lieu à une minute de silence, hommage demandé par Yann Dugard.

Le repas des anciens est supprimé cette année, par décision du CCAS : le colis sera distribué à tous les bénéficiaires.

L'application "PanneauPocket" va être proposée à tous les habitants : elle permet une information en direct des administrés, en cas d'événement important ou d'alerte urgente.


La décision du tribunal administratif de rejeter l'appel de l'opposition sur le résultat des élections municipales n'a pas été évoquée. On aurait pu penser que cette information constituait un fait important de cette rentrée vouzinoise : sans vouloir relancer une polémique ou remuer le couteau dans la plaie, il semble qu'une annonce "a minima" avait sa place dans cette partie de la réunion.

Mais l'ordre du jour du conseil municipal comprend presque uniquement des points "techniques" et semble éviter toute "dérive politique".

Outre ce point sur les élections non retenu, on note des omissions, volontaires ou non :

Un point traite de la future maison de santé, mais aucune information ou perspective sur la situation sanitaire locale (pourtant, plusieurs cas de Covid-19 se sont manifestés dans un EHPAD de Vouziers).


Un point traite de la rentrée scolaire, mais aucune donnée n'a été fournie sur les effectifs ou sur les conditions de rentrée et la date possible du déménagement dans le nouveau pôle scolaire.


Un point traite de la culture, mais aucune information n'a été donnée sur les nouveaux statuts et les nouvelles perspectives de l'association "Les Tourelles" alors que plusieurs délégués du conseil siègent dans son conseil d'administration.


Aucun point ne traite de l'économie, alors que de nombreuses entreprises locales sont fragilisées par la situation sanitaire, et que certaines risquent de devoir faire face à de sérieuses difficultés (que devient Fège, où en sont les commerces locaux ?).

 

Lors de cette séance, l'opposition a voulu montrer sa volonté d'exister, ses représentants posant des questions sur les présentations des points à l'ordre du jour. Là aussi, le caractère étroit de ces points étudiés a limité la portée des interrogations soulevées par les colistiers de Frédéric Courvoisier.

L'assemblée a approuvé les rapports sur la qualité et le prix du service de l'eau et de l’assainissement. Plusieurs remarques et demandes d'éclaircissement ont été faites par Frédéric Courvoisier.

Des subventions ont été votées pour des clubs sportifs.

Des avenants au marché du pôle scolaire ont reçu un avis favorable de la majorité du conseil, avec des abstentions de la part de l'opposition.

Les livres retirés de la bibliothèque seront confiés à "Recycl'livre" pour une deuxième vie.

Les nouveaux tarifs de la bibliothèque-ludothèque ont été validés sur proposition de la commission compétente.

Les tickets de cantine non utilisés seront remboursés aux parents, ils sont désormais obsolètes et remplacés par un achat en ligne ou à l’accueil de la mairie. Jean-Baptiste Machinet s'est déclaré très déçu de la non-association de la commission "affaires scolaires" à cette mise en place.

P1520763.JPG

Les élus ont retrouvé leur salle habituelle.

Écrire un commentaire

Optionnel