Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ludothèque et semaine de 4 jours au bulletin et au conseil municipal

Le bulletin municipal n° 131 est sorti des presses, il sera bientôt distribué dans les boites à lettres de la commune. En couverture, la nouvelle ludothèque est à l'honneur (voir ci-dessous). Cet équipement de loisir sera également au menu du prochain Conseil municipal, qui se déroulera vendredi 9 février, afin d'adopter son règlement intérieur.

A l'ordre du jour de cette réunion se trouve principalement la validation de la semaine de 4 jours pour les écoles de Vouziers. Le bulletin évoque indirectement ce choix, par un article sur les NAP (Nouvelles Activités Périscolaires). Celles-ci ont été mises en place suite à l'adoption de la semaine de 4 jours 1/2.

La phase de concertation touche à sa fin : après le vote des parents d'élèves, les trois conseils d'école se sont prononcés également pour un retour aux 4 jours. La majorité est très nette dans les écoles maternelles, le vote a été partagé 2/3 pour 4 jours et 1/3 pour 4 jours et demi à l'école Dodeman.

Le Conseil municipal de ce vendredi devrait donc entériner le retour à la semaine de 4 jours, choix qui devra encore recevoir l'avis de la Région(gestionnaire des transports scolaires), et être validé par l’Éducation Nationale.

bulletin municipal 131.jpg

Commentaires

  • Ludothèque et bibliothèque ne vont pas bien ensemble!
    Une bibliothèque est un espace de silence, de calme où l'on vient lire, étudier, où l'on vient dans un cocon écouter un conte, une histoire.
    Une ludothèque est un espace où l'on prend du plaisir en partageant avec d'autres, un jeu, une aventure, un parcours ludique. Ce partage s'exprime à travers des échanges verbaux, des rires, des émotions parfois bruyantes, du remue-ménage. Le jeu autorise toutes les formes d'expression, corporelle, verbale, sensorielle. Que dire de plus? Les essais d'associer les deux espaces ont toujours connu l'échec. Souhaitons que Vouziers fasse exception!

  • Je ne trouve pas la cohabitation gênante. Il ne s'agit pas d'une bibliothèque universitaire ou de travail. Les gens y viennent plus pour y emprunter des ouvrages que de les lire sur place.

Écrire un commentaire

Optionnel